Un défi d'une vie que plusieurs personnes combattent est certainement la perception qu'on a de soi-même. Avoir une vision positive de soi, ce n'est pas toujours facile, on va s'le dire. On accorde beaucoup (trop) d'importance à notre apparence physique et nous avons souvent tendance à être plus dure envers soi-même qu'avec les autres.

Pourtant, on ne devrait pas porter autant d'attention sur notre poids, si ce n'est que pour une question de santé. Simplement parce que ça n'a pas de réellement répercussion sur la personne qu'on est. On aime une personne pour sa personnalité, non pour son apparence. (Et si on aime quelqu'un uniquement pour son apparence, on ne l'aime pas totalement).

Depuis 2007, ÉquiLibre souligne la Journée internationale sans diète en déployant des campagnes ciblant les femmes de tous âges sur les thématiques de l’image corporelle et des dangers associés aux régimes amaigrissants. Aujourd'hui, j'ai décidé de vous donner quelques petites raisons pour lesquelles non seulement aujourd'hui on ne devrait pas compter ses calories en mangeant, mais les 364 autres journées de l'année non plus!

1. Ton bonheur ne devrait pas dépendre par ce que tu vois dans le miroir.

C'qui doit nous rendre heureux, c'est la personne qu'on est et non ce dont on a l'air. Le bonheur, c'est relatif à tout le monde, mais ça ne devrait pas être relié au stress de perdre ou non du poids.


2. Tu ne devrais pas dépenser ton énergie pour compter tes calories

Y'a tellement mieux à faire dans la vie que de calculer ce qu'on peut et ne devrait pas manger. J'suis sûre que tu trouves parfois que tu manques de temps. Consacre-le à quelque chose qui peut vraiment te faire du bien!


3. Il y a mille et une façons de se valoriser, mais se concentrer sur le poids qu'on a à perdre n'en est pas une.

Nos passions, nos amis, notre famille, notre animal de compagnie, notre talent particulier, la lecture, notre série préféré, voir un spectacle de musique, name it. Tout sauf, conter le nombre de calories à mettre dans mon assiette.


4. C'est pas un choix, de manger à sa faim. C'est un privilège. Profite-en donc.

Faut profiter de ce qu'on a et non de ce qu'on a pas, dans la vie.


5. La culpabilité ne devrait jamais s'allier avec l'action de manger.

Quand on y pense, ça ne fait pas de sens. Ça nous permet de vivre, manger. On devrait célébrer ça, au lieu de penser se punir. Non?


6. Si ton verre est mieux à moitié plein qu'à moitié vide, ton assiette est mieux d'être vide pour que ton estomac soit rempli au lieu de l'inverse.

Tu trouves pas?


7. Prend ça une journée à la fois, une bouchée à la fois.

Comme j'ai dit, c'est le combat d'une vie, mais c'est le plus beau qu'on puisse gagner. Pour soi et pour nos proches, il est bien mieux de se concentrer sur la personne qu'on est présentement que sur la personne qu'on aimerait être. C'est en se rendant compte de ses forces, qu'on ne se concentrera plus sur ce qu'on aime moins chez soi.


8. Demande-toi si t'avais une fille, comment t'aimerais que sa relation avec la nourriture soit?

Ou comment t'aimerais que ta meilleure amie se sente? Ça doit s'appliquer à toi aussi.


9. Manger, c'est un plaisir non coupable.

Sans compromis, ça fait du bien de manger. Aussi bien avoir du plaisir dans tout ça.


10. Tu devrais célébrer la Journée Internationale sans diète plus d'une fois par an, sans raison particulièrement.

Parce qu'il y a une quantité infinie de raisons pourquoi on ne devrait pas se sentir coupable de manger, mais au bout du compte on ne devrait pas avoir besoin d'excuse pour manger. Se nourrir, c'est un plaisir qu'il faut avoir jour après jour, c'est un message qu'il faut envoyer à son corps pour se dire que tout va bien. Pour se dire qu'on ne devrait laisser personne nous faire croire qu'on ne mérite pas de manger. Incluant nous-même.

On peut manger ce que l'on veut, sans se sentir coupable. #PlaisirNonCoupable

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter