Occupation Double: Julie-Anne « casse » sa relation avec Yan et le Québec se met en ligne pour lui - Narcity

Occupation Double: Julie-Anne « casse » sa relation avec Yan et le Québec se met en ligne pour lui

Tu comprends?

C'est la dernière semaine pour un des couples d'Occupation Double. Alors que la grande finale aura lieu dans 10 jours, c'est un couple qui sera éliminé ce dimanche, et l'autre qui devra partir au courant de la semaine, dans ce qu'on nous promet « une première dans l’histoire d’Occupation Double ».

À lire aussi: Occupation Double: Les Québécois semblent avoir choisi leur couple gagnant

Cette semaine, question de pimenter un peu les choses, les filles et les gars déménagent ensemble. Pour certains couples comme Jess et Renaud, ça va surement faire du bien, mais pour le couple Julie-Anne et Yan, ça n'a pas l'air d'être positif.

En fait, c'est sans surprise qu'on apprend dans un teaser de dimanche que Julie-Anne, finalement, ne se voit pas à long terme avec Yan. Le pauvre Yan, il a de la peine, et la demoiselle ne semble pas comprendre à quel point c'est blessant de se faire « ditch », comme il dit, devant le Québec en entier. C'est à coup de « tu comprends » que Julie-Anne semble bien domper Yan devant tout le Québec :

« On est juste pas compatibles, mais ça t'enlève rien, tu comprends?  (...) Tsé j'ai 28 ans, tsé la prochaine personne avec qui je vais être va surement être ma personne, tu comprends? » 

En tout cas, pour ma part, je ne le laisserais pas tomber le beau Yan. Je ne semble pas être seule: les commentaires sous la vidéo sont assez comiques alors que toutes les filles du Québec sont en train de faire la file virtuellement:

Via Occupation Double

Via Occupation Double

Via Occupation Double

Puis, parallèlement à la #TeamYan, il y a aussi la #TeamComprendPas :

Via Occupation Double

Via Occupation Double

Dans tous les cas, on se doute du couple qui va quitter l'aventure dimanche - encore une fois - alors qu'on prédit que Maude et Jonathan reviendront plus proches que jamais. 

Partager sur Facebook