Occupation Double: Michaël se fâche contre Olivier et promet la guerre à « l'heure de vérité » - Narcity

Occupation Double: Michaël se fâche contre Olivier et promet la guerre à « l'heure de vérité »

« Micha se fait niquer on lui dit braille pas trop. »

Olivier et Pézie font pas mal jaser ces temps-ci. Après qu'on ait appris pas mal de cachotteries de la part des candidats dans les dernières semaines, on a eu la confirmation, hier, que Pézie était bien consciente de son petit jeu.

À lire aussi: Occupation Double: Il y a une faille dans les cachoteries d'Olivier et Pézie

En effet, lors de son audition pour Occupation Double, elle avait dit être une « manipulatrice intelligente »... Chose que tout le monde semble bien avoir constatée.

« Je vais pouvoir ramasser les secrets des gens et les utiliser quand je veux. Si j'ai à être méchante avec quelqu'un... Je suis comme une manipulatrice intelligente... Je ne vais pas attaquer sur des conneries, je vais attaquer sur des choses qui font mal et que je sais qui vont blesser la personne. Je pense que ce sont des qualités qui peuvent être quand même intéressantes pour un jeu comme Occupation Double.»» 

Puis, aujourd'hui c'est Olivier qui fait encore jaser à cause des paroles de sa chanson sur Occupation Double. En effet, si on prend la peine d'écouter, entre deux trois « ouuuuuuu », on peut entendre: « Micha se fait niquer on lui dit braille pas trop, chow bye à Maryline, Greg pis Niko.». 

Via Capture d'écran - Noovo

Évidemment, ces paroles n'ont pas du tout plu à Michaël qui se fâche contre celui qu'il appelle « le petit chansonnier de province » sur Instagram. 

Via michael.odgrece

Via michael.odgrece

Via michael.odgrece

Il a ensuite sondé ses fans, qui n'ont pas eu beaucoup de positif à dire:

Via michael.odgrece

Alors qu'il semble très émotif pour une seule phrase, Michaël a tenu à revenir sur la situation, et a expliqué pourquoi ça lui faisait autant de mal: 

 « Et juste une petite parenthèse, dans la deuxième partie du texte, quand il dit braille pas trop: on en parle de ça ? Dans les interviews que j'ai faits, pourquoi ça avait été si intense, OK j'ai défendu Jo etc. et tout, mais aussi c'était très personnel. Parce que moi quand j'étais plus jeune j'ai vécu de l'intimidation, et en fait, le fait de voir Jo à l'écart, et qu'on s'en prenne à lui, ça m'a fait revenir des trucs personnels et j'ai repensé à l'intimidation que j'ai vécue étant plus jeune. Et donc, du coup, c'est pour ça que ça m'a fait tant réagir, et c'est pour ça que j'avais été si intense. Donc le fait de voir qu'après, en chanson, Olivier se permet de dire braille pas trop et de se moquer de ça...Il est malade ce mec? Il se fout de l'intimidation? »

Il termine toutefois en disant que la chanson, en général, est bonne. Quelque chose nous dit que ça va brasser pas mal à l'heure de vérité puisque, selon Michaël, ça va être la guerre. 

 

Partager sur Facebook