Salut toi qui a 24 ans ou qui a 20 mais qui a déjà pas hâte au fameux quart de siècle. T'inquiètes, j'étais pareille à 20 ans. Maintenant, j'ai 25 ans depuis 3 jours pis ça va bien. Ben oui toi, je ne me suis pas effondrée en pleurs finalement à minuit le jour de ma fête parce que je venais de catcher que je venais de passer le cap des 25 ans. Ça été vraiment mieux que je pensais.

Y'a un an, j'avais vraiment peur du 25. Pas parce que j'allais devenir vieille ou que je n'aime pas vieillir ou whatever une raison comme ça. Je n'avais pas hâte à cet âge-là parce que je m'étais fixée des buts bien précis que je voulais accomplir avant mes 25 ans. On a pas tous les mêmes buts à atteindre, mais pour ma part, plusieurs étaient impossibles à atteindre en 1 an. Genre, trouver l'homme de ma vie pis avoir un enfant, tsé on est tous conscient que tu fais pas un babe 3 jours après avoir officialisé ta relation de couple.

Feck à 24 ans, j'étais un peu dévastée de savoir que ma p'tite vie idéale de jeune professionnelle de 25 ans, ben j'allais pas l'avoir. Pis finalement une fois rendue à ce chiffre si peu attendu, ça bien été. Genre, la terre à pas explosée pis j'ai continué à vivre ma vie pis je suis juste reconnaissante de ce que j'ai. Of course, je suis triste de certains points que je n'ai pas accomplis, mais ça viendra en temps et lieu.

Présentement j'aimerais te dire à toi la personne qui a peur de son quart de siècle que ça va aller. Que le temps passe, que les choses changent, que les gens autour de toi vont avoir une vie différente de la tienne, que tu vas peut-être en être jalouse parfois, mais que tu avanceras à ton rythme. Que chaque chose va se passer à ta façon, au bon moment et que de forcer les choses n'est jamais une bonne chose.

Que tu vas sûrement passer par une crise existentielle, mais que tu vas rapidement te rendre compte que tu es chanceuse d'être rendue là où tu es rendue.

Que tu vas peut-être t'éloigner de personnes qui n'ont plus les mêmes valeurs que toi mais qu'au fond ces personnes t'auront fait grandir et comprendre bien des choses.

Que tu vas finir par préférer un samedi soir vino/netflix à la maison au lieu de ramener un 10/10 à l'appart à 4AM. Ce genre de 10/10 qui devient soudainement un 3/10 le lendemain matin. Eh merde, maudit alcool.

Tu vas comprendre que la vie va si vite que tu ne peux pas t'arrêter pour chialer, pour te dire que t'as vie est tellement plate comparée à d'autres, NON. Tu as ta propre histoire et tu dois la vivre au maximum.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications