Un psychiatre québécois perd sa job après avoir couché avec une patiente étudiante - Narcity

Un psychiatre québécois perd sa job après avoir couché avec une patiente étudiante

Méchante relation de confiance...

Quand on est étudiant et qu'on se sent vulnérable face à nos problèmes psychologiques : beaucoup d'entre nous hésitons à aller chercher de l'aide, même à l'école. Parce qu'on a peur de se confier dans le vide, de s'ouvrir et de se faire juger... Ou pire encore, de tomber sur un psychologue à qui on ne peut pas faire confiance. 

À lire égalementMon honnête expérience avec les antidépresseurs

C'est ce qui est arrivé à une patiente étudiante, à Québec, qui avait commencé à consulter son psychiatre à l'Université Laval en 2014 pour son TDAH et qui s'est confronté à un homme qui a abusé complètement de son pouvoir. 

Une histoire des plus horribles, autrement dit.

Via @jonathan_francisca

Le psychiatre en question, Dr Jean-David Gaudreault, insistait déjà à la première séance de consultation pour que sa patiente regarde le film « Méthode dangereuse » où un des psychologue qu'on présente aux élèves dans les cours, Carl Jung, entretient une relation extraconjugale avec une patiente qui souffre d'hystérie.

Déjà là, c'était complètement wrong et la proposition avait clairement pas sa place là. 

Après 9 séances plus précisément, le Dr. Gaudreault a demandé à sa patiente si elle voulait qu'il soit son ami ou son psychiatre, ce à quoi la patiente a rétorqué « ami », alors que la patiente était déjà en couple.

Ils décident finalement de mettre fin à leur relation professionnelle pour sortir ensemble pendant 16 mois, où ils entretiennent des relations sexuelles qu'ils copient du film Méthode dangereuse. 

Au terme de cette année (presque) et demie, le Dr. Gaudreault décide de mettre fin à leur relation amoureuse, également.

Et il avoue délibérément à son ex-patiente, qu'il a seulement voulu saboter sa relation amoureuse avec son copain qu'elle avait au moment de sa consultation, parce que sa mère, à lui, l'a abandonné quand il était jeune... 

Le Dr. Gaudreault lui aurait dit qu'à cause que sa mère l'a abandonné , « il n'accepte pas que les autres hommes aient accès au bonheur qu'il n'a jamais eu », ce qui explique ses tentatives de convaincre ses patientes que leur relation avec leur amoureux respectif ne fonctionnera pas. 

Après s'être confrontée à cette vérité, c'est à ce moment que la patiente porte plainte contre lui, pour qu'il « cesse d'abuser de sa relation de confiance avec ses autres patientes et qu'il ne détruise plus la vie de personne ».

Et même si la patiente a mit fin à cette relation, le sentiment de déception qu'elle ressentait envers sa propre personne l'a malheureusement poussé à développer un problème de consommation d'alcool. 

Parce que justice mérite d'être faite : le conseil de discipline a décidé d'imposer une grosse punition au Dr Gaudreault : 7 ans de radiation du Collège des médecins plus une amende de 5 000 $. J'espère sincèrement que ça va servir de leçon pour les autres qui oseraient même penser à faire pareil.

En tant qu'étudiante, je suis un peu découragée de lire ça...

Source : La Presse +

Partager sur Facebook

Recommended for you