17 signes que tu l'aimes plus que tu penses - Narcity

17 signes que tu l'aimes plus que tu penses

Ça fait peur l'amour.

C'est difficile, le dating 2.0. Parfois, nos propres sentiments nous surprennent. On est à une époque où on a tellement peur de se tromper qu'on refuse souvent de s'ouvrir à l'autre. C'est comme une combinaison super gagnante, mais très malsaine: attache-toi pas, pis t'auras pas mal. Simple, dit comme ça.

Mais malgré le fait qu'on refuse souvent de vivre nos émotions, c'est ça le problème de l'amour: ça vient malgré nous, et souvent à des moments où on s'y attendait le moins. 

Même si t'as de la misère à te l'avouer, il y a certains signes qui ne mentent pas. En voici 17, si tu ne sais plus trop où en est ton petit coeur:

*Masculin utilisé pour alléger le texte

@alex_chuvakhinembedded via

Quand tu reçois un texto, t'espères toujours un peu que ça soit de lui.

Si t'as mis une différente sonnerie de texto pour cette personne, c'est next level, t'es accro. 


T'as déjà stalké son profil Facebook/Insta au moins une fois aujourd'hui.

Et ce n'est pas la dernière fois.


Tu te forces à penser avant de communiquer avec lui.

Quand t'es ami avec quelqu'un, tu te poses pas de question: ça ne te dérange pas de lui envoyer 12 textos pour le réveiller, ou de l'appeler 4 fois quand il ne répond pas. Avec lui, c'est différent, tu n'oses pas double texter pour pas avoir l'air trop intense, et tu te demandes toujours si tu devrais laisser passer un peu de temps pour répondre à ses textos.


Tu parles constamment de lui, même à des personnes qui ne le connaissent pas.

Tu ne t'en rends même pas vraiment compte en fait, et quand tu le réalises, ça te fait sourire.


T'as de la misère à te concentrer.

Ça fait 3 fois aujourd'hui que ta meilleure amie te parle et que tu réalises ensuite que t'écoutais pas du tout parce que t'étais perdue dans tes pensées.


Tu commences à t'intéresser à ce qu'il aime. 

T'acceptes à faire des sacrifices pour lui alors que c'est pas ton chum, comme aller écouter le football dans un bar. Tu réalises même que finalement, le football, c'est plus cool que tu pensais.


Tu ne veux pas trop répondre quand on te demande si t'es célibataire.

Tu rencontres quelqu'un dans un party, il te démontre de l'intérêt et te demande si t'es célibataire. Officiellement, oui tu l'es, mais tu réalises que t'es pas tant disponible émotionnellement à rencontrer.


Tu te rappelles du nom de sa soeur, son demi-frère, sa mère, son chien et même son ex.

Et il te l'a peut-être dit une fois...Mais tsé, à force de voir des photos d'eux...


T'es pas la #1 fan des autres filles de son entourage, même si t'es 0 possessive.

T'es pas possessive, ou jalouse de manière générale, mais quand tu sors avec lui, que vous êtes pas officiels et que tu vois d'autres personnes tourner autour, t'es pas trop fan.


Quand il se tag dans un lieu avec quelqu'un, c'est plus fort que toi, tu vas stalker l'autre personne.

Mais il ne m'a jamais parlé de telle personne?


Lorsque tu rencontres quelqu'un d'autre dans un bar ou une soirée, tu le compares un peu à lui...

Il n'est définitivement pas aussi drôle...Je me demande ce qu'il fait?


Tu veux toujours être un peu cute quand tu sais que tu vas le croiser.

Pas sur ton 31, mais tsé, t'essayes de pas le voir quand t'as un bad hair day. 


C'est la première personne à qui tu penses quand t'as une bonne nouvelle à annoncer, ou trop de peine et besoin de parler.


Quand tu sors, ça te prend tout ton petit change pour pas le drunk text.

Oups...


T'as déjà publié de ses textos dans une convo de groupe, pour avoir d'autres avis. 

T'as pas besoin d'avis de tes amis pour différencier un « Bon matin :) » à 9h00 d'un « Heyyy ;) » aux p'tites heures du mat, mais bon, t'aimes avoir des avis neutres sur cette « amitié plus qu'amitié mais peut-être fréquentation pas claire ». 


T'as eu une pensée pour lui en lisant cette liste. 

Ne te mens pas. 


T'as envie de lui dire que tu t'attaches, mais t'as peur de tout ruiner.

Bienvenue en 2018.

Partager sur Facebook

Recommended for you