30 manières de savoir si t’es pris dans une relation avec une personne manipulatrice - Narcity

30 manières de savoir si t’es pris dans une relation avec une personne manipulatrice

Va-t’en au plus vite!

Sortir avec une personne manipulatrice n'est vraiment pas nice. Tu te sens toujours coincé, pogné en dedans, coupable pour aucune raison.

Il y a quelque chose de wrong dans la relation qui te fait sentir comme d'la merde, mais en même temps, ya quelque chose qui fait que tu restes.

Pour expliquer tous ces non-dits, la psycothérapeute et conférencière Isabelle Nazare-Aga a écrit l'excellent livre Les manipulateurs sont parmi nous il y a quelques années. Le contenu est encore plus pertinent que jamais, car nous sommes de plus en plus conscients de ce phénomène.

On ne parle pas ici de « simple manipulation », c'est à dire de l'acte de jouer avec les mots ou les choses pour arriver à ses fins parfois. Je parle ici des pervers narcissiques, ces gens atteint d'un trouble de personnalité.

Le webzine Psychologies rapporte qu'ils formeraient 2 à 3% de la population, et que côtoyer ces individus est extrêmement destructeur.

En effet, ce type de personne absorbe l'énergie de tous les gens autour afin de s'approprier toute l'attention et le succès. Faisant preuve d'aucune empathie, ils n'ont aucun problème à mentir pour se valoriser et briser les autres pour se sentir supérieurs.

Par exemple, un narcissique que j'ai fréquenté dans le passé insistait souvent pour dire que « lui me trouvait belle, peu importe l'opinion des autres ». Il déguisait les compliments d'un sous-entendu malsain en me rabaissant en même temps. J'ai complètement perdu confiance en moi pendant cette relation.

Afin d'éviter que ça arrive à d'autres, voici les 30 caractéristiques d'un pervers narcissique, tirées du site de l'auteure. Celle-ci affirme que la personnalité de l'individu doit répondre à au moins 14 critères pour pouvoir dire qu'il est un manipulateur.

1. Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle.
2. Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes.
3. Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions.
4. Il répond très souvent de façon floue.
5. Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.
6. Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.
7. Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions.
8. Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.
9. Il fait faire ses messages par autrui.
10. Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner.
11. Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne.
12. Il ignore les demandes même s’il dit s’en occuper.
13. Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins.
14. Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert.
15. Il change carrément de sujet au cours d’une conversation.
16. Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.
17. Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité.
18. Il ment.
19. Il prêche le faux pour savoir le vrai.
20. Il est égocentrique.
21. Il peut être jaloux.
22. Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.
23. Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.
24. Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui.
25. Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé.
26. Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous.
27. Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.
28. Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.
29. Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas fait de notre propre gré.
30. Il fait constamment l’objet des conversations, même quand il n’est pas là.

Quoi faire si t'es pris dans une relation toxique avec une personne comme ça? Il n'y a qu'une seule solution: enfuies-toi en courant et ne regarde jamais en arrière. Coupe TOUS les ponts, ça va te faire le plus grand bien. Oh, et aussi, prends soin de toi.

Si tu as besoin d'aide et que tu as des sérieux problèmes d'estime, de dépression et d'anxiété, je te recommande fortement d'aller en parler à un psy.

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

On te recommande

Laurie Bergeron