Dans mon jeune temps (il y a deux mois), j’ai fait le tour des applications de dating pour rencontrer l’homme, la femme ou la personne non-binaire de ma vie. Je me suis rapidement tournée vers Tinder uniquement quand j’ai compris que plusieurs de ces applications permettaient à tout le monde de me parler et que les messages n’étaient pas très jolis à lire. Mais parfois j’ai le goût de me faire harceler pour une bonne cause alors j’y suis retourné pour te montrer de quoi ça a l’air.

Pour en savoir plus: Faire son coming out quand on n'est pas lesbienne

J’ai bien organisé mon petit test. Je me suis assuré de ne pas provoquer les gens en ayant de simples selfies prises au niveaux des épaules et des descriptions qui disaient simplement « ne soit pas gêné de venir me parler. » J’allais attendre de recevoir un message, sans y répondre, pour me fier uniquement à la première impression. J’ai également dit que je cherchais des femmes aussi, juste au cas où elles auraient le goût d’avoir un comportement inapproprié. Sans surprise, ce n’est pas arrivé. Voici donc les pires premiers messages que j’ai reçus:

« Salut »

Il ne rentre pas dans la catégorie des messages inappropriés, mais plutôt des messages qui ne servent à rien. Je reçois une centaine de messages chaque jour au total avec ces applications. Un simple « salut » de la part du trois quart d’entre eux ne va pas m’impressionner.

« Je t’ai vu aujourd’hui à ( métro à côté de chez moi ) ! »

Loin d’être séduisant, c’est fucking weird qu’un inconnu m’ait reconnu dans la rue alors qu’il ne me connaît pas. Ça m’a fait plus peur que d’autre chose. Je ne suis plus retourné à ce métro-là pendant un bon bout de temps.

« Je t’ai vu et je me suis dit: “ that’s my next wife “ »

Je comprends que certaines filles en ont assez des aventures d’un soir, mais une demande en mariage avant même d’avoir dit « salut », c’est non. J’imagine en plus qu’il a déjà dit cette pick up line à une bonne dizaine de filles en plus.

« Ce profil est faux! Où as-tu volé ces photos? » 

La dernière fois que quelqu’un m’a dit ça, c’était pour me demander une selfie où je montrais trois doigts pour prouver mon identité. Ça a été suivi d’une demande de photo moi nue pour prouver que c’était bien moi. Je vais passer mon tour.

« Je peux avoir ton code wifi !? Pcq je sens une connexion. »

Les pick up line peuvent être cute. J’en abuse moi-même quand je flirte avec les les personnes qui m’intéressent. Par contre, ce gars-là n’a pas compris que ça ne m’intéressait pas et m’a bombardé de plein d’autres pick up lines

« 9/10, tu es naturellement belle. »

C’est quoi ça donner une note aux gens? F*ck you, je mérite quelqu’un qui me voit comme un 10/10. Et qu’on ne me fasse pas des pick up lines du genre « Baby you’re a nine and I’m the one you need. » À l’école des gentlemen, il a carrément échoué.

« On pourrait passer un bon moment ensemble. Si tu veux on pourrait prendre un verre ensemble et aussi je suis très bon avec ma langue et j’ai une grosse *****. »

Bon, il est vite en affaire. Je suis d’avis que « showing your d*ck makes you a d*ck » alors toute mention de ce genre ne m’intéresse pas. 

« Hey cutie pie. Est-ce que tu serais gênée si je te demandais de faire du pegging avec moi. »

C’est un mauvais signe quand je dois aller sur Urban Dictionary. La définition est d'ailleurs trop choquante pour être partagée ici. 

« Est-ce que je peux te demander quelque chose de personnel? »

Bon, celui là m’a intrigué et je lui ai parlé. Je n’ai pas été très surprise par sa question: « Tu te **** à quelle fréquence? » Bon, j’ai accepté qu’il me pose la question, mais je n’ai jamais dit que j’allais y répondre.

« Est-ce que tu serais intéressée à me vendre une paire de bas et de culottes que tu as porté pour 500$ » 

En fait, j’ai déjà essayé de vendre mes vieilles chaussettes à un gars qui cherchait une fille qui puait des pieds. Il m’a dit que les bas puaient tellement que ça ne pouvait pas être une vraie odeur et a refusé de me les acheter. Je ne recommencerai pas.

Je vais m’en tenir à Tinder. Ce n’est pas parce que les hommes peuvent m’approcher sans qu’on ait un match sur les autres applications que c’est une bonne chose. On dit « La mauvaise publicité est de la bonne publicité. » On peut dire qu’en effet, ces hommes ont su se faire remarquer. Mais j’ai également le droit de les bloquer.

Pour en savoir plus: Le challenge de 31 jours à faire pour pimenter ton couple

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications