Maintenant que nous avons officiellement franchi l’arrivée du mois de novembre, l’Halloween est out et le temps des Fêtes est in. Netflix n’a d’ailleurs pas attendu une journée de plus pour commencer ses sorties de films festifs et a ouvert le bal le 1er novembre. Ainsi, pour me mettre dans l’ambiance, j'ai écouté le film des Fêtes de Netflix, Holiday In The Wild et voici ce que j'en ai pensé.

Alors d’abord, je pense qu’il faut aimer les films un peu quétaines et prévisibles quand on écoute des films de ce genre. On sait que ça va surement bien finir et il y a souvent quelques clichés qui s’incrustent par-ci par-là. Cependant, quand c’est bien fait, ces films sont divertissants et surtout, ils laissent une impression de bien-être et donnent espoir en l’amour et la magie de Noël.

Mais la question est : est-ce que Holiday In The Wild remplis ce mandat ouest-ce qu’il manque plutôt de profondeur en s’appuyant seulement sur les clichés ?

Dans ce film, Kate Conrad est une épouse et une mère qui s’est totalement dévouée à sa vie de famille, délaissant son métier de vétérinaire pour supporter son mari dans sa propre carrière et élever leur fils. Quand leur garçon part pour l’université, le mari de Kate lui annonce qu’il souhaite divorcer. Complètement prise par surprise, Kate va partir seule pour un voyage en Afrique qui se voulait une seconde lune de miel qu’elle avait organisé pour surprendre son époux.

Là-bas, Kate va reconnecter avec sa carrière de vétérinaire dans un sanctuaire pour éléphants et rencontre Derek, un pilote d’avion qui s’implique également au sanctuaire. Ne pouvant se résoudre à partir après seulement quelques jours, elle décide de rester jusqu’au temps des Fêtes et découvre que la Zambie a beaucoup à lui offrir.

Pour ma part, j’ai trouvé que c’était un film parfait à écouter à ce temps-ci de l’année. En effet, si la magie de Noël fait définitivement partie du récit, il se passe sur une période assez étendue pour ne pas être seulement un film de Noël. De plus, puisqu’il s’articule plus autour du développement de Kate, qui commence une nouvelle vie et se redécouvre elle-même après avoir mis sa famille en priorité devant tant d’années, fait de cette histoire un récit intemporel.

De plus, durant presque 1h16 minutes, nous sommes transportés dans les paysages époustouflants de la Zambie et nous somme confrontés à la réalité des cruautés faites aux éléphants pour satisfaire l’avarice des humains concernant l’ivoire.

Ce n’est donc pas seulement un film d’amour à l’eau de rose, mais un film qui détient une profondeur qui dépasse l’amour entre deux personnes, mais qui s’intéresse au cheminement interne qu’une personne doit effectuer pour se retrouver et le désintéressement de soi qu’il faut avoir pour s’impliquer dans une cause comme la salvation des éléphants.

Holiday In The Wild contient donc bien quelques clichés de film d’amour, mais sans jamais utiliser l’humour de manière grotesque ou un scénario rocambolesque pour couvrir les lacunes d’un scénario qui manque d’originalité.

Au contraire, il développe les personnages de manière subtile et intéressante, mais surtout, tout à fait adéquate pour ce genre de film, dans un juste milieu qui le rend facile à écouter, mais sans être dans une superficialité décevante. Le récit se déroule de manière fluide et reste intéressant, pour une expérience cinématographique divertissante et légère.

Je dirais donc que Holiday In The Wild rempli bien le mandat du film d’amour du temps des Fêtes et que j’ai particulièrement apprécié le changement de scène que la Zambie apporte.

Et pour finir, je tiens à souligner la profondeur que des personnages ayant bien dépassé la trentaine peuvent apporter à ce genre de film dans lesquelles nous avons l’habitude de voir des adolescents ou des jeunes adultes atteignant à peine les 35 ans. Il est beau de voir que peu importe l’étape où nous sommes rendus dans la vie, il n’est jamais trop tard pour se retrouver soi-même et faire les changements nécessaires pour être heureux.

Holiday In The Wild

Cote: 6,2 sur IMDb

Pourquoi tu dois voir ça : Pour un bon film d'amour parfait pout tranquillement te mettre dans l'ambiance du temps des Fêtes.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de la collaboratrice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications