Les films romantiques et quétaines sont devenus une des spécialités de Netflix et ça tombe bien puisque le moment idéal pour écouter de genre de film est le dimanche après-midi en pyjama, avec une boisson chaude, et c’est exactement ce que j’ai fait de mon week-end. J’ai donc eu la chance d'écouter le nouveau film Isi & Ossi sur Netflix et c’est une comédie romantique parfaite.

Quand je dis « une comédie romantique parfaite », je ne parle pas d’un film qui se mérite un Oscar, mais plutôt d'un film qui donne envie de le regarder encore et encore parce qu’il est absolument quétaine et fait fondre mon petit cœur de romantique. 

C’est ce qu’a réussi à faire ce film allemand, même si un détail m’a dérangé. On y retrouve l’histoire toujours bien divertissante de deux jeunes de milieux complètement différents que le destin réunit afin de leur apprendre des leçons de vie et surtout, d’amour. 

C’est donc le récit d’Isi, une fille de riche qui souhaite par-dessus tout devenir chef cuisinière alors que ses parents veulent qu’elle aille à l’université. 

Ossi, de son côté, est un aspirant boxeur élevé par une mère monoparentale qui doit s’impliquer dans le commerce de celle-ci afin de le tenir à flot. Cette responsabilité empiète sur son entraînement et met en péril ses chances de devenir boxeur professionnel. 

C’est lors d’un coup de rébellion d’Isi face à ses parents que la paire se rencontre et passe une entente : Isi promet de payer le prochain combat de boxe d’Ossi, à condition que celui-ci prétende d’être son copain.

Le but d'Isi est de mettre une pression négative sur ses parents par le biais d'Ossi afin de les convaincre de lui donner les épargnes qu’ils ont mises de côté pour elle.

Avec cet argent, elle pourra suivre un cours culinaire avec un chef réputé et Ossi pourra payer les dettes de sa mère et lancer sa carrière. 

Évidemment, les choses se corsent et de véritables sentiments se forment entre le faux couple. Ah oui, les faux couples, toujours une intrigue intéressante !

Bref, je dois dire que j’adore particulièrement les nouveaux films internationaux de Netflix. Après avoir binge watch la série norvégienne Home for Chrismas, j’avais hâte de voir ce film allemand et je n’ai pas été déçue. 

Il y a quelque chose de légèrement différent dans le style allemand, ce qui fait que c’est une expérience qui reste très familière, mais tout de même rafraîchissante comparée aux productions américaines. 

Personnellement, je l’ai écouté en version originale avec sous-titres et j’ai quand même très bien réussi à embarquer dans l’histoire et à m’attacher aux personnages. 

J’ai trouvé que le scénario était solide et que la partie la plus importante était là, c’est-à-dire la chimie entre les deux protagonistes. 

Alors que la relation a un début malaisant, au fur et à mesure qu’ils apprennent à se connaître et à tisser des liens, la tension monte de plus en plus pour finalement créer des situations plutôt explosives. 

J’ai beaucoup aimé le fait que les personnages dépassent des limites d’une manière que nous n’avons pas nécessairement l’habitude de voir dans ce genre de film. 

Autant entre Isi et Ossi qu’avec leurs parents, des choses sont dites et faites qui m’ont vraiment fait réagir. 

Le seul bémol que je dois souligner est le comportement inapproprié d’un des personnages secondaires, qui fait fréquemment des avances et des attouchements non désirés à la mère d’Ossi. Bien que ce soit fait avec humour, c’est quelque chose que je ne souhaite plus voir banalisé à l’écran. 

C’était somme toute une expérience assez divertissante, originale et intéressante et je regarderais ce film à nouveau avec plaisir. 


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter