Alors que les émissions de sports ont pour la plupart disparu des ondes, la nouvelle série The Last Dance sur Netflix arrive à point, autant pour les fans de basketball que pour ceux qui adorent en apprendre des potins sur la vie des vedettes de sport. 

Dans cette mini-série de 10 épisodes, on suit les hauts et les bas de la saison 1997-1998 des Chicago Bulls et la star du basketball Michael Jordan.

Depuis le 20 avril, deux nouveaux épisodes sont diffusés chaque lundi sur la plateforme de streaming, ce qui engendre des réactions aigres-douces chez les fans qui souhaiteraient pouvoir binge-watch la série sans réserve. 

Le succès de la série semble venir d’un mélange parfait entre des faits historiques d’un âge d’or du basket-ball, la carrière de Micheal Jordan et tous les drames qui ont marqué cette saison. 

Dévoilant des images inédites ainsi que des potins croustillants, cette série s’annonce très intéressante. 

Actuellement dans le top 10 des séries les plus écoutées au Canada et dans les sujets les plus discutés sur Twitter dans la  ville de Montréal, les réactions des fans sont nombreuses et très variées. 

Mais pour la plupart, le message est clair, cette série est excellente et elle est absolument addictive. 

C’est avec beaucoup de passion que les téléspectateurs commentent la série et avec impatience qu’ils attendent les prochains épisodes.

« Je n’ai pas été aussi excité pour une série télé depuis Game Of Thrones. » (Traduction libre)

« J’attends le prochain épisode de The Last Dance. Demain sera LIT. » (Traduction libre)

« C’est la meilleure série documentaire jamais créée, point final. » (Traduction libre)

D’autres ont particulièrement apprécié les événements plus croustillants mis en lumière par la série, comme les folies excentriques des joueurs. 

Notamment, un week-end à Vegas entre le joueur Denis Rodman et Carmen Electra fait particulièrement jaser. 

« On a besoin d’une émission spéciale sur Dennis Rodman et son escapade avec Carmen Electra. » (Traduction libre)

« Ma partie favorite de The Last Dance jusqu’à maintenant. Dennis Rodman qui par en vacances à Vegas en plein milieu de saison. »  (Traduction libre)

Certain ont même fait des liens entre un personnage particulièrement désagréable de Space Jam, le film mettant en vedette Micheal Jordan et Bug Bunny, et cette personne  :

« J’dit ça, j’dit rien. » (Traduction libre)

Ainsi, cette série promet bien du divertissement. Si tu cherches quelque chose à écouter entre les sorties des épisodes tu peux jeter un coup d’œil sur les 97 films et séries qui débarque sur Netflix en mai.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter