Chaque lundi, depuis maintenant 4 ans, plus d'un million de Québécois ont hâte de retrouver leur émission quotidienne favorite, District 31. Les fans de la série suivent avec passion les intrigues et enquêtes des sergents-détectives du « SPGM ». Alors que la 4e saison bat son plein, l'épisode de jeudi dernier, 27 février, a laissé les téléspectateurs en suspens et plusieurs sont impatients de savoir ce qui s'en vient.  

Afin de se préparer aux épisodes de cette semaine, l’auteur Luc Dionne a partagé vendredi dernier, sur Facebook, un indice aux fans afin qu’ils se préparent pour la suite. 

« Je dis ça de même, en passant. Si vous n’avez rien à faire en fin de semaine, allez revoir l’épisode 26 de la première année... Ça va vous préparer à la semaine qui s’en vient. » 

Il semblerait que le public doive se remémorer un épisode de la première saison pour mieux comprendre ceux des prochains jours.

Ce fameux épisode 26 traitait notamment d'un réseau de prostitution juvénile alors que Stéphane Pouliot et Nadine Legrand avaient retrouvé le corps d'Alexandra Jolivet, dite Fabio, dans une voiture de luxe. Celle-ci était soupçonnée d'être à la tête de ce réseau.

Dans la saison courante de District 31, les enquêteurs viennent tout juste de découvrir et de démanteler un réseau de pornographie juvénile qui pourrait avoir un lien avec la mort de la jeune Clara. 

L'émission de jeudi montrait d'ailleurs Maya, la meilleure amie de la victime, participant au tournage d'un film pornographique.

On dirait bien que Dionne tente d'avertir le public que les deux histoires pourraient bien être liées. 

Comme quoi, rien n'est laissé au hasard et toute est dans toute dans District 31

Alors, si tu veux te rafraîchir la mémoire avant de voir la suite, tu ferais mieux de te réserver un petit 30 minutes pour réécouter l'épisode 26 de la saison 1. 

Il est disponible sur ICI Tou.tv.

VIDÉO POPULAIRE L'exposition Imagine Van Gogh déménage à Québec cet été (VIDÉO)

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter