Le mois d’octobre est déjà bien entamé, ce qui veut dire que les sorties de films d’horreur vont de bon train. Sur Netflix, une annonce de film en particulier m’avait beaucoup intriguée ainsi je me suis empressée de m’installer devant ma télé dès sa sortie. Ainsi j’ai écouté Eli, le film d’horreur sur Netflix qui serait plus épeurant que The Haunting of Hill House et je dois dire que c’était loin d’être ce à quoi je m’attendais.

Je dois mentionner que je suis une fan de films d’horreur et que ça m’en prend peu pour être satisfaite. Selon moi, tant que le récit se tient, que le jeu d’acteur est réaliste et que j’ai un peu hâte que le film finisse parce que la tension me garde aux aguets, je suis bien contente.

D’ailleurs, j’ai écouté la série The Haunting of Hill House et j’ai absolument adoré, ainsi, quand j’ai constaté que certains comparaient Eli à cette série que j’ai trouvé excellente, il n’y avait aucun doute dans mon esprit sur mon intérêt envers ce film.

Eli, qui est disponible sur Netflix depuis le 18 octobre 2019, raconte donc l’histoire d’un jeune garçon qu’on pourrait dire allergique au monde. En effet, Eli doit vivre en reclus de la société, dans un environnement complètement aseptisé. C’est quand ses parents se sont décidés à le remettre aux soins d’une spécialiste dans une maison retirée pour un traitement contre sa maladie qu’Eli commence à voir des esprits et qu’il soupçonne que quelque chose ne tourne pas rond avec Dre Isabella Horn.

Au cœur du récit, on retrouve Charlie Shotwell qui joue avec beaucoup d’intensité le rôle du jeune Eli et on peut reconnaitre l’actrice de Stranger Things Sadie Sink, qui est très malicieuse dans le rôle de Haley, la seule à croire Eli.

Pour ma part, je dois avouer que je suis un peu partagée quant à mon opinion sur ce film. Il y a des éléments que j’ai beaucoup appréciés et mon expérience est somme toute positive, mais je pense que la comparaison avec la série est justement ce qui cause cette confusion.

Si je n’avais pas eu Hill House dans la tête, je pense que j’aurais vraiment plus apprécié le film, mais pour moi, la comparaison ne se fait pas et si elle devait être faite, jamais je ne dirais pas qu’Eli accote Hill House. La série avait une complexité et une profondeur terrifiante qui n’est pas facile à égaler en 1 h 38.

Ce qui mène à mon second point: le fait que j’ai l’impression qu'Eli est l’histoire parfaite pour une série. Il y a tous les facteurs qui, pour moi, sont accrocheurs dans un début de série. Des personnages attachants et qui ont le potentiel de vivre des conflits internes bouleversants, un élément de surprise marquant et une fin qui laisse présager une saison palpitante et pleine de rebondissements effrayants.

Pour ce qui est du film en lui-même, les acteurs jouent très bien leurs rôles, laissent la tension transparaitre sans paraitre trop forcé et Charlie démontre une capacité de jouer un éventail d’émotions impressionnant pour un jeune acteur. De plus, dès les premières minutes du film, les moments inconfortables s’accumulent pour rapidement devenir des jumps scares bien placés.

Mais comme je l’ai mentionné, c’est une surprise dans la direction du récit qui fait qu’il semble qu’il y aurait matière à développer beaucoup plus, et je pense que cela accentue mon hésitation concernant Eli.

Une chose est certaine, c’est que je recommande fortement de l’écouter toi-même pour te faire ta propre opinion, car c’est un film divertissant et épeurant.

De plus qui sait ? Si l’engouement y est, Netflix s’en donnera probablement à cœur joie pour créer une suite ou même peut-être, à mon grand bonheur, une autre série d’horreur à binge watch tard dans la nuit.

Eli

Cote: 5.9 sur IMDb

Pourquoi tu dois voir ça: Pour un récit divertissant et quelques frissons bien ressentis.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de la collaboratrice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter