Avec les mesures prises afin de contenir la propagation du nouveau coronavirus au Québec, plusieurs projets ont été mis sur la glace, et c’est ce qui est arrivé à la saison 2 de Mais Pourquoi?, l’émission de Maripier Morin. Cela dit, en vue des circonstances, une édition spéciale sera en ondes dans laquelle Maripier Morin aborde les sujets chauds du confinement.

L’automne dernier, nous avons pu suivre l’animatrice lors de cette série documentaire dans laquelle elle se plonge complètement dans le questionnement sur certains tabous, allant même jusqu’à les expérimenter par elle-même. 

Dans cette première édition, elle avait soulevé des thèmes tels que le fitness, la parentalité, la nudité, l’argent, la religion et les jeux vidéo.

Alors que la série devait être renouvelée dès l’automne 2020, la pandémie de la COVID-19 force Maripier à changer de route et c’est de chez elle qu’elle se penchera sur des enjeux qui ont éclos en même temps que le virus. 

Dans une vidéo partagée sur le Facebook de Ztélé, Maripier présente le projet qui se divisera en trois sujets qui sont tous reliés à notre manière de vivre avec la situation actuelle. 

Elle offrira donc des réflexions sur le besoin extrême d’exister sur les réseaux sociaux, sur les défis du confinement dans les relations familiales, amoureuses et sexuelles et finalement, sur l’anxiété que la pandémie crée chez les gens. 

Ces différents thèmes se diviseront en trois épisodes qui seront diffusés sur les ondes de Ztélé les mercredis 22 avril, 29 avril et 6 mai. 

Tu pourras retrouver Mariper dès 21 h pour cette mini édition de Mais Pourquoi? En confinement! qui sera filmée chez elle, sans grande pompe.

Si l’on se fie à la manière dont elle a dévoilé ses finances et s’est dénudée afin de plonger dans l’univers de la danse nue lors de la première saison, on peut s’attendre à une mini-série intense et pleine de réflexions qui nous touchent en cette période d’isolement et de sacrifices. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter