Cette semaine, Occupation Double est au coeur de pas mal de discussions sur les réseaux sociaux. Entre Kevin et sa session de bronzage trop révélatrice, Jennifer les fesses à l'air sur Kevin et Claudie dans la douche avec Mathieu, les fans d'OD ne manquent pas de sujets de discussion. Et depuis hier soir, l'une des choses qui fait le plus jaser sur les réseaux sociaux, aussi étonnant que ce soit, est ce qui est arrivé au front de Louis à Occupation Double.

Hier soir, lors de la soirée d'élimination, on a pu voir qu'il avait une vilaine cicatrice dans le front, et les Québécois ont commencé à spéculer sur le sujet. 

Selon l'humoriste Guillaume Pineault, ce serait sa séance de grand plaisir avec son ami Kevin qui l'aurait marqué au front : 

Mais ce n'est pas le seul à avoir une explication logique pour cette marque :

Hotte du four, techniques dangereuses avec le « chapeau melon », folies de Camille, et même combat avec Lord Voldemort, tout y est passé. 

Alors que cette cicatrice était au coeur des préoccupations des fans d'OD, on a décidé de faire la grande enquête, et on a profité du retour d'Étienne au Québec pour avoir la vraie anecdote. Malheureusement (ou heureusement) pas de combat héroïque avec le Seigneur des Ténèbres, ni de violente attaque au couteau lors de la création des magnifiques chapeaux melon. 

L'exclu de la semaine nous raconte que c'est une classique rencontre avec la porte patio qui a créé cette blessure de guerre:

« (rires) En fait, Louis est allé porter une serviette à l'extérieur. Il vantait pas mal cette journée-là, donc l'espèce de porte patio a fermé juste en arrière de lui. Donc quand il s'est tourné pour revenir à l'intérieur, en théorie, il ne devrait pas y avoir de porte fermée là. Il a mangé la porte de plein fouet dans le front. J'étais devant lui, et quand je dis de plein fouet... Il est entré il a dit : « je viens de me péter la tête complètement ». Comme de fait, je m'approche de lui, il était tout ouvert dans le front et le sang s'est mis à couler dans son visage. Non, c'est vraiment ça, il n'a pas mangé de claque (rires). »

La morale de l'histoire: toujours porter son chapeau melon pour affronter les grandes intempéries. 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications