Avec la popularité de Netflix et toutes les plateformes de streaming, les sorties au cinéma se font de plus en plus rares. Pourtant, ce n'est pas les bons films qui manquent, surtout en ce qui a trait des films d'ici. Avec des réalisateurs comme Xavier Dolan ou encore Denis Villeneuve qui s'illustrent à l'international, on peut dire que le cinéma québécois sait se démarquer.

D'ailleurs, à chaque année, l’Institut de la statistique du Québec publie son Profil de l’industrie audiovisuelle. L'an passé, ce sont 93 films québécois (contre 61 en 2017) qui ont pris l’affiche des salles de cinéma et du nombre, seuls cinq d’entre eux ont généré plus de 1M$.

Voici donc les 5 films qui ont fait plus de 1 000 000$ au cinéma en 2018:

5e position: Le Trip à trois

Recettes: 1 538 500 $

La comédie, mettant en vedette Martin Matte et Mélissa Désormeaux Poulin, a de toute évidence piqué la curiosité des cinéphiles avec son thème coquin !

4e position: La course des tuques

Recettes: 1 667 700 $

La suite de La Guerre des tuques 3D, qui a pris l'affiche des salles de cinéma juste à temps pour les Fêtes, a tout pour plaire aux familles avec ses charmants personnages, son impeccable animation et son histoire misant sur l'espoir et l'amitié (trop cute).

3e position: La chute de l'empire américain

Recettes :2 137 900 $

Quand Maripier Morin, Louis Morissette, Pierre Curzi, Rémy Girard et Denys Arcand travaillent sur un même film, ça sent le succès assuré. La production a d'ailleurs reçu plusieurs nominations dans la catégorie « Meilleur Film », notamment au Toronto International Film Festival. 

2e position: La Bolduc

Recettes: 2 261 900 $

C'est Debbie Lynch-White qui  a de quoi turluter: son interprétation de la Bolduc a fait sonner la caisse des salles de cinéma en 2018! Uniquement en regard de l'assistance - sans considérer le prix des billets - La Bolduc est le film qui a attiré le plus de cinéphiles - 310 031 personnes pour être plus précis - au cinéma l'an dernier.

1ère position: 1991

Recettes: 2 334 700 $

Il a eu beau nous apprendre à prononcer son nom de famille de la bonne façon dans 1981, il reste que Ricardo Trogi («Trodji», pour qui veut le dire de la bonne façon !) n’a aujourd’hui plus besoin de présentation.

L’an passé, les aventures du gars de 21 ans qui tripe fort - vraiment très fort - sur Marie-Êve Bernard ont fait de 1991 le film québécois le plus lucratif aux guichets des salles de cinéma de la province.

De tous les films projetés au cinéma au Québec, en 2018, ce sont Black Panther (en VO anglaise) et Avengers: la guerre de l’infini (en VF) qui remportent la palme des plus payants, avec des recettes respectives de 3,6M$ et 3,8M$.

Pour voir le palmarès complet des films les plus lucratifs au cinéma au Québec en 2018 (et le portrait plus que complet de l'industrie audiovisuelle de la province) c'est ici.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter