Le géant du divertissement n'a pu choisir meilleur moment pour sortir Tiger King du fond de ses tiroirs. Pendant que la majorité des gens sont en isolement, cette série plutôt bizarre et déjantée qui présente une histoire vraie, mais invraisemblable, est parfaite pour mettre ton cerveau à off et te divertir. 


Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.


Cette production de 7 épisodes décrit une histoire vraie où polygamie, armes à feu, animaux sauvages, complots, drogues, alcool, argent et pouvoir se mélangent pour former un cocktail très explosif. 

Tiger King met en scène l'incomparable Joe Exotic, le propriétaire du Greater Wynnewood Exotic Animal Park, un zoo de l'Oklahoma qui abrite plusieurs animaux exotiques et bien sûr, des tigres et autres félins qui ne sont que très rarement domestiqués par l'homme. 

Mais l'homme de 57 est bien plus que ça. Il a aussi sa propre carrière musicale, politique et sa chaîne YouTube, JoeExoticTV, qu'il entretient avec soin.

Exotic se décrit comme étant le plus grand éleveur de tigres aux États-Unis et son ego est ce qui fait en sorte que cette série soit aussi divertissante et va même jusqu'à le pousser au fond du gouffre. 

À travers les histoires et magouilles plus loufoques les unes que les autres, plusieurs éleveurs d'animaux exotiques du sud des États-Unis et deux époux de Joe Exotic y racontent la vie, les tensions, les déboires et les crimes qui ont teinté ses moments de « gloire ».

Le premier épisode de la série de Netflix commence un peu sans fil directeur et tout semble si bizarre et irréel qu'on peine à y croire.

Par contre, ça reste addictif dès les premières minutes.

Le flamboyant cowboy vit sur une autre planète et on s'en rend compte assez rapidement, tout particulièrement quand il commence à gagner en popularité. 

Un nom à retenir tout au long de la série : Carole Baskins, son ennemi juré, qui est aussi la propriétaire d'un sanctuaire pour félins qui défend les droits des animaux.

Joe ne la porte pas dans son coeur, loin de là.

Elle qui essaie de protéger les animaux sauvages qui sont pris en captivité dans les zoos américains, dont celui d'Exotic, se voit mêlée à toutes sortes d'histoires et poussera le principal intéressé au bord de la faillite et pire encore.

On accuse Baskin, entre autres, du meurtre de son ex-mari, de qui elle a hérité d'une bonne fortune dans des circonstances étranges. 

Exotic la martèle avec ses soupçons et tente de ruiner sa réputation sur le web. Le vidéoclip de sa chanson Here Kitty Kitty, présenté plus haut, met d'ailleurs en scène Carole en train de nourrir la soi-disant dépouille de son défunt mari aux tigres.

Il va même jusqu'à tenter d'organiser son meurtre, événement qui n'aura jamais lieu et qui lui coûte présentement, jumelé à des crimes sur des animaux, une peine de 22 ans d'emprisonnement.

Ces quelques lignes ne font que souligner certains points importants de Tiger King, ou Au Royaume des Fauves au Québec. 

Sors le popcorn, fais-toi un drink et prépare ton cerveau à essayer de résoudre ce casse-tête qui ne fait pas trop de sens, mais qui est plus que divertissant.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.


 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications