Depuis la légalisation du cannabis, tu entends peut-être parler de ses soi-disant bienfaits thérapeutiques. Ça peut alors devenir tentant de l’essayer, mais il y a quand même des choses à savoir sur la consommation de cannabis.

Dans un environnement où le marché du cannabis est devenu plus accessible, c’est important d’être au courant des risques liés à cette substance et de connaître les gestes à adopter pour les éviter ou les diminuer. Que tu sois consommateur ou pas, cette liste pourrait, un jour, t’être utile. 

1. Impact sur les fonctions cognitives

On ne t’apprend rien ici, le cannabis peut altérer le jugement, la mémoire, l’attention et la capacité à prendre des décisions. Si on décide d’en consommer, il est donc recommandé de le faire dans un lieu sûr, entouré de personnes de confiance et de prévoir ses déplacements.

Pour assurer ta sécurité ainsi que celle des autres, plusieurs solutions s’offrent à toi : appeler un taxi, opter pour les transports en commun ou, simplement, demander à un proche sobre de te raccompagner.

2. Interaction avec d’autres substances

Par manque d’information ou inexpérience, certains consommateurs peuvent vivre un bad trip à cause du mélange de substances. L’alcool, par exemple, interagit mal avec le cannabis et peut aller jusqu’à doubler son effet. Ce phénomène peut te prendre par surprise et te faire passer un mauvais quart d’heure. C’est ce qu’on appelle une intoxication aigüe.

De plus, non seulement le tabac et le cannabis font aussi mauvais ménage, mais le cannabis ne devrait pas être consommé avec des médicaments. Alors, assure-toi de t’informer ou de demander conseil auprès d’un médecin ou d’un pharmacien pour t’éviter des mauvaises surprises.

3. Risques de dépendance 

Consommer régulièrement du cannabis peut entraîner une dépendance. Environ 1 personne sur 11 (1 adolescent sur 6) qui consomme du cannabis présentera un trouble lié à l'usage de ce produit au cours de son existence. Les sensations de bien-être et d’euphorie provoquées par le cannabis pourraient facilement rendre sa consommation problématique, en créant l’envie incessante de recommencer.

Pour éviter une consommation problématique, il est important d’espacer ses consommations et d’opter pour des produits à faible teneur en THC. Mais comment s’assurer de la qualité des produits ? La réponse est simple : le marché légal offre des produits de qualité contrôlée, exempts de pesticides et de moisissures, et dont les concentrations en THC (tétrahydrocannabinol) et en CBD (cannabidiol) ont été vérifiées et inscrites sur l’emballage.

4. Risques liés à la santé physique

Certains pensent que le cannabis étant un produit naturel, les conséquences de sa consommation sur la santé physique demeurent minimes. Ce n’est pas vrai. Par exemple, la fumée produite par la combustion du cannabis contient des produits toxiques et cancérigènes. Son inhalation pourrait également aggraver ou favoriser l’apparition de certaines maladies respiratoires.

Pour éloigner les risques de développer des maladies pulmonaires, il est recommandé d’éviter d’inhaler profondément le cannabis et de retenir sa respiration. Le vapotage, lui, est à éviter complètement puisqu’il est associé à des risques de développer une maladie pulmonaire.

Enfin, plus tu commences jeune à consommer du cannabis, particulièrement avant 16 ans, plus tu augmentes tes risques à la santé. Repousse ta première consommation le plus longtemps possible.

5. Anxiété et symptômes dépressifs

Certaines croyances laissent penser que fumer du cannabis pourrait soigner la dépression, les états anxieux et nous faire oublier tous nos petits tracas. Mais à ce jour, aucune donnée scientifique n’a encore prouvé ce fait. Les études suggèrent même que le cannabis peut provoquer, chez certaines personnes, des épisodes d’anxiété aigüe. Les consommateurs réguliers pourraient, aussi, présenter des symptômes dépressifs comme la tristesse, l’irritabilité ou le manque d’intérêt envers leurs loisirs, leur travail, etc.

Si toi ou un membre de ta famille immédiate avez des antécédents de psychose, de dépendance ou de problèmes de santé mentale, il serait préférable de t’abstenir de consommer du cannabis, car tu t’exposes à un risque accru de développer des problèmes liés à ta santé physique ou mentale. Lorsqu’une personne vit un épisode dépressif, le fait d’en parler à son entourage et de demander de l’aide à un professionnel de la santé peuvent grandement l’aider.

Alors es-tu étonné de lire toutes ces informations ? En espérant que ça t’aide à prendre des décisions plus éclairées à ce sujet.

Pour en apprendre davantage sur la consommation de cannabis et ses impacts sur la santé, jette un coup d’œil sur le site web Québec.ca/cannabis.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications