Le Québec sort peu à peu de son hibernation tardive exceptionnelle et se remet tranquillement en marche. Écoles, garderies et milieux de travail, mais aussi sports et loisirs reprennent enfin du service. Au plus grand bonheur de plusieurs, le 20 mai marque la réouverture des parcs nationaux du Québec. Voici les règles à suivre pour t'assurer de passer du bon temps en nature malgré le nuage de COVID-19 qui plane toujours.

En entrevue la semaine dernière, Simon Boivin, responsable des relations avec les médias à la SÉPAQ, soulignait que la société est bien heureuse « de pouvoir redonner l’accès au territoire dans une optique progressive », car cela permet au gens « de renouer avec les bienfaits que le plein air apporte à la santé physique, mais aussi mentale ».

L'accès à certains parcs est permis, certes, mais les activités s'y déroulant habituellement ne sont pas toutes en fonction.

Tu peux y faire, à la journée, de la randonnée pédestre et du vélo dans les sentiers ainsi que de la pêche dans les lacs. Mais sache qu'aucun bâtiment n'est accessible, pas plus que les toilettes.

Et pour l'instant, aucune autre activité n'est permise, y compris « la pratique d'activités nautiques avec une embarcation personnelle. »

Pour faciliter ton prochain séjour, avant, pendant et après, la SÉPAQ a écrit « les règles d'or du visiteur », qu'on a résumées pour toi. 

Avant de partir :

  • Tu achètes, par Internet, ton droit d'accès au parc de ton choix, ta carte annuelle et, le cas échéant, ton droit d'accès à la pêche.

  • Tu consultes les cartes des sentiers et des lacs.

  • Tu lis la liste des activités et services en fonction.

  • Et tu peux déjà planifier ton prochain « séjour en vue de la réouverture ».

Quoi apporter lors de ta visite :

  • De l'eau et tes repas.

  • Une nappe pour pique-niquer.

  • Un masque ou un couvre-visage.

  • Du désinfectant à mains et des lingettes jetables. 

  • Ton propre équipement de plein air (veste de flottaison individuelle, vélo, casque, etc.), car aucun prêt d'équipement, quel qu'il soit, n'est possible jusqu'à nouvel ordre.

Le jour du départ :

  • Si tu te sens malade, laisse tomber ta journée au parc.

  • Revérifie les activités offertes dans le parc choisi, car elles peuvent avoir changé.

  • Rappelle-toi que les toilettes ne sont pas accessibles.

  • Pour profiter de la tanquillité, pense à te rendre au parc plus tôt et/ou à te promener dans les coins moins fréquentés du parc.

Une fois arrivé au parc :

  • Respecte la règle des deux mètres de distanciation sociale.

  • Ne participe pas à des rassemblements.

  • Si tu pêches en chaloupe avec des gens avec qui tu n'habites pas, soyez un maximum de deux dans l'embarcation.

  • Suis bien toutes les indications que tu trouveras dans le parc, car elles sont spécialement pensées pour la situation actuelle.

  • Respecte le fait que certains sentiers, services ou secteurs soient fermés.

  • Lave tes mains plus que moins.

  • Tousse dans ton coude.

  • Sors ton masque ou ton couvre-visage lorsque garder tes distances devient ardu.

Ça semble beaucoup de consignes comme ça, mais quand tu y penses, c'est peu pour profiter de toutes les beautés que te proposent les parcs nationaux de notre belle et vaste province. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications