Huit individus ont été arrêtés par la Direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec, qui a perquisitionné dix endroits suite à des infractions d’ordre sexuel sur internet au Québec.

Les experts du Service des projets d’enquêtes spécialisées, des as en matière de cybercriminalité et d’exploitation sexuelle des enfants, ont saisi du matériel informatique pour analyse, selon la Sûreté du Québec. La structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS) a été déployée.

Six individus ont comparu hier dans cette affaire dans différents palais de justice. Ces personnes faisaient face à des accusations impliquant le leurre et d'avoir accédé à de la pornographie juvénile.

Et selon la SQ, deux individus auraient déjà été arrêtés dans cette affaire auparavant. Mathieu Parenteau-Vallée a d'ailleurs comparu pour des accusations le 5 juin pour des faits qui se serait déroulées entre les mois de mars 2018 et janvier 2019 à Trois-Rivières et à Sorel-Tracy.

SQ

David Ferland-Diaz, 30 ans, de Valleyfield, a quant à lui été arrêté le 21 mai car il aurait touché une partie du corps d’une personne âgée de moins de seize ans. Il demeure détenu jusqu’au moment de sa comparution pour sa remise en liberté, prévue en juin. 

SQ

Ensuite, ce sont Francis Berthe, 29 ans et résidant à Laval, Florian Pinter, un homme de 58 ans de Gatineau, Sébastien Miller-Lizotte, 48 ans de Sorel-Tracy, Sylvain Huot, 50 ans de Portneuf, Pierre-Luc Bélanger, 19 ans de Roberval et Jack Ménard, 26 ans de Papineauville, qui ont fait face à ces accusations.

Les enquêteurs de la SQ ont collaboré avec la Gendarmerie royale du Canada et les policiers municipaux de Roberval, de Rimouski et de Gatineau pour trouver ces personnes. Depuis 2012, 600 arrestations ont été réalisées contre l'exploitation sexuelle. Des centaines de victimes ont ainsi été identifiées.

Par ailleurs, la SQ mentionne que le public est invité à signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur internet à l’adresse suivante : cyberaide.ca. Ce site a été mis en place pour dénoncer les actes d'exploitation sexuelle sur Internet.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications