Donc y'a deux semaines je m'inscrivais sur Seeking Arrangement. Pour offrir ma présence comme jeune (on s'entend sur le terme jeune) femme en sucre (on s'entend sur le en sucre). 

J'avais rapidement été ensevelie de messages. Un peu comme quand tu t'inscris sur les dating app, j'imagine que tu apparais dans les premiers choix et que tu es la saveur rafraîchissante du mois. J'aime me comparer à une crème glacée à vanil durant une chaude journée d'été, à savourer jusqu'à la dernière lichée. 


Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.


D'abord, j'ai été un peu naïve en recevant des messages d'hommes des Émirats arabes unis tels que « Tu es magnifique texte moi au XXX-XXX-XXXX, je t'offre 2 000 $ par mois. » Une fille m'a écrit pour me dire que c'était des scams et des arnaques. Tsé comme le prince algérien qui te demande de lui transférer 100 $ pour libérer sa fiancée des kidnappeurs et qu'il va te renvoyer 100 000 $ le lendemain. Bravo.

Donc, opération filtre pour débuter. Après, on consulte les profils pour voir un peu à qui on a envie de répondre. J'aurais pu aller chercher des profils qui me plaisaient et les contacter moi-même, mais j'avais tellement de demandes que j'me suis dis que j'allais commencer par examiner ça. 

Certains prennent la peine de faire des introductions polies et essaient de démarrer une véritable conversation. Comme sur un site de rencontres régulier. On peut déceler des textes qui sont probablement copiés/collés de femmes en femmes mais, au moins, d'autres te donnent accès à leurs photos privées, dans l'espoir j'imagine, de voir les tiennes. Parfois ça débute par un compliment sur le physique ou sur un trait de personnalité que tu sembles posséder.

Genre tu as un beau sourire, tu as l'air sympathique, ton profil est rigolo. Personne te dit, toi t'as l'air d'être sortie première de ta cohorte universitaire dans ton programme.

Dommage, parce que j'avais des pas pires notes, mais visiblement ça se lit pas au travers d'une photo de moi qui fait la split en buvant un café Baileys

Ou certain y vont straight to the point, aucun détour, aucun niaisage, kin toé. « Hello 400 for meeting for you ok? »

On est un peu loin du traditionnel salut ça va. Même un salut sa va qui te donne un haut le coeur. 

Je trouve ça un peu raide comme approche. 

La base de tous les sites de rencontres, c'est le physique. Tu regardes quoi en premier? Les photos. Si les photos te plaisent, tu vas lire la description.

C'est superficiel? Peut-être. Mais c'est compréhensible, on veut rencontrer des gens qui nous attirent. Et sur les dating app, c'est plus difficile de s'en sortir avec deux-trois blagues ou ton sens de la répartie foudroyant, on s'arrête à ce qu'on voit.  

Sur un site de sugar daddy, vu les différentes situations (gens en couple, mariés, etc.), j'imagine qu'il y a oui le physique, mais aussi la recherche de la jeunesse, l'attrait de la nouveauté. 

En scrutant les profils et les messages, ça m'a rempli d'une grande tristesse. Je sais pas ce que les filles recherchent là-dessus, je connais pas leurs intentions. De mon côté, j'ai rien à y gagner. Je suis assez débrouillarde et indépendante pour vivre ma vie solo.

En fait, ce site-là est tout le contraire de ce à quoi j'aspire dans la vie.

Pis en fait, c'est un peu pour ça que je me bats au quotidien. Cr*ss, se lever le matin, pis payer ses comptes comme une grande. J'ai juste le goût de vivre de mes affaires. Je travaillais, je sortais, je voyageais, je vivais bien. Je fais des efforts pour me sortir la tête de l'eau toute seule et arriver à la fin du mois en me disant : « Hey, tu t'es débrouillée comme une championne, on part en voyage. » J'me lève le matin pour me regarder dans le miroir en disant « f*ck yeah girl ». J'peux m'acheter ce que je veux, sans me faire acheter.

Sans avoir besoin de personne. 

Et, j'ai surtout pas cette patience de faire semblant d'être bien avec un gars qui m'intéresse f*ck all. J'veux donner une chance au site, mais ça s'annonce laborieux. Tout ça pour quoi? Faire payer son loyer par un illustre inconnu qui a réussi financièrement? Lui demander un virement pour payer mon Hydro?

Toutes des affaires que je peux faire moi-même. 

Ça, c'est l'autre affaire. Chacun a des attentes différentes sur ce site. Tu peux vouloir te faire payer à chaque rencontre, ou tu préfères avoir une allocation mensuelle, ou juste te faire payer des sorties ou des petits cadeaux par-ci par-là. Des cadeaux quand tu connais pas la personne, je trouve que c'est un choix risqué. J'en veux pas de colliers Swarovski, ou de sacoche Louis Vuitton. J'ai besoin de pneus d'été, mais c'est pas très sexy

Attentes qui ne sont pas mentionnées clairement dans chaque profil. Tu dois donc discuter et voir si vos désirs concordent. Ce que j'ai trouvé drôle, c'est que l'utilisation du mot sexe semble être proscrite. Sur SA, il y a un tout autre langage, qui ma foi du bon dieu, peut être difficile à comprendre. Comme ceci.

Si on décortique ça. Relation simple = On se texte pas constamment, ça n'ira jamais plus loin, on va jaser de tout et de rien, mais surtout de rien, on se montrera jamais vulnérable ou très très vrai, on va garder ça en surface pis avoir du fun. Comme revivre tout le temps la première date.  Stable sans attachement = On va se voir de temps en temps, mais on peut faire ce qu'on veut on the side. On se doit rien, tu peux pas me demander si je vois d'autres filles, c'est pas de tes affaires. 

Avec intimité = pas besoin de se faire de dessin. C'est la manière polie de parler de sexualité. Sauf que l'intimité, c'est pas mal plus que juste coucher avec quelqu'un selon moi.

Tu peux me voir 100 fois à poil, ça te donne pas accès à mon intimité, pas parce qu'on couche ensemble que je t'ouvre mon petit monde. 

Et le dernier et non le moindre, avec arrangement. J'espère ben avec arrangement. Ça veut dire qu'il veut payer. En gros, je comprends qu'il veut s'envoyer en l'air avec une fille sans se casser le bicyk

Next step, j'entame des convos avec ces doux garçons riches. 

Pour lire toutes les chroniques Célib-à-terre de Merlin Pinpin, c'est ici.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de la collaboratrice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications