Les dernières semaines ont été marquées par de multiples événements sur la scène internationale: tensions en Iran, feux ravageurs en Australie et, maintenant, l'apparition d'un mystérieux coronavirus en Chine. Celui-ci, qui n'a jamais identifié dans le passé, inquiète les autorités et les habitants du pays. Le gouvernement du Canada a d'ailleurs réagi à cette nouvelle et a tenu à avertir les voyageurs de redoubler de prudence lorsqu'ils sont en voyage dans cette région du globe.

Ce nouveau virus est apparu dans la ville de Wuhan, en Chine. Sa source serait un marché de fruits de mer très populaire de l'endroit.

Depuis le premier cas d'infection, plusieurs ont été observés dans d'autres pays asiatiques, alors qu'on apprenait ce lundi que ce virus est transmissible entre humains. 

Au total, en ce 21 janvier, 6 morts ont été reliés directement au virus. 

Tandis que de nombreux pays d'Asie sont présentement en « alerte maximale », les autorités du Canada prennent aussi les précautions nécessaires. 

Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a d'ailleurs affirmé, via Twitter, que l'Agence de santé publique du Canada (ASPC) suit la situation de très près.

En effet, les autorités du pays sont en contact avec plusieurs partenaires à l'internationale et évaluent constamment le risque pour les Canadiens.

Malgré tout, le niveau de risque pour le Canada demeure plutôt faible pour l'instant. 

Les voyageurs doivent tout de même prendre des mesures pour protéger leur santé lors de séjours en Chine, particulièrement à Wuhan, et redoubler de prudence en matière d'habitudes sanitaires. 

Des mesures de préventions sont également en place dans les aéroports du Canada, mentionne Tam. 

Les arrivants qui semblent présenter des symptômes d'une maladie infectieuse transmissible et ceux qui sont passés par Wuhan pourraient être pris en charge et questionnés dès leur entrée au pays afin d'éviter que le virus ne s'y propage, comme le prévient le Programme de la quarantaine.

Le coronavirus peut causer plusieurs problèmes de santé graves, allant même jusqu'à la mort chez les gens à risque, comme les personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques.

Il cause des problèmes respiratoires et les symptômes comportent la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires.

Alors que le Nouvel An chinois débute le 25 janvier prochain, plusieurs voyageurs devraient se rendre en Chine pour célébrer. Avec de si grandes foules présentes aux festivités, la prudence et les précautions devront être encore plus importantes pour éviter toute propagation, prévient le gouvernement canadien. 

Pour plus de renseignements et pour consulter l'avertissement, c'est ici.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications