Après qu'un camp de jour ait annoncé la mise en isolement d'une trentaine d'enfants et d'animateurs, dimanche, ce sont maintenant toutes les piscines et les plages municipales de Sherbrooke qui doivent fermer, dès ce lundi, à cause d'une personne déclarée positive à la COVID-19

C'est un membre d'une équipe de sauveteurs aquatiques qui aurait contracté le virus.

« Étant donné que cette personne infectée a été en contact avec d’autres sauveteurs ou sauveteuses au cours des derniers jours, la Ville de Sherbrooke a pris la décision de fermer ses installations temporairement, le temps que la Direction de la santé publique du CIUSS de l’Estrie CHUS fournisse ses directives et mène son enquête sur ce nouveau cas », peut-on lire dans un communiqué émis par la Ville.  

La Ville de Sherbrooke affirme qu'il ne s'agit que d'une mesure préventive suite à ce diagnostic positif. 

Aucune précision n’a été fournie concernant la durée de ces fermetures temporaires, pour le moment. 

La Ville affirme également avoir pris cette décision car la personne infectée aurait eu un contact avec les autres sauveteurs de l'équipe au cours des derniers jours.

La situation est prise au sérieux par la Ville. Celle-ci tente de rassurer la population, dans un communiqué, et affirme compter prendre « toutes les mesures nécessaires » afin d'assurer la sécurité des citoyens.

La Ville de Sherbrooke avait mise en place une nouvelle réglementation censée prévenir la propagation du virus. 

Les capacités des plages ont été ajustées à la baisse en fonction des recommandations gouvernementales et une période maximale de baignade de 45 minutes était autorisée. 

L'accès aux espaces publics était refusé à toute personne présentant des symptômes de la COVID-19 et les vestiaires n'étaient pas disponibles. 

La distanciation physique de deux mètres devait également être respectée. 

La municipalité d’Estrie connaît une semaine chargée concernant le virus. 

La Ville déclarait, ce dimanche 26 juillet dans un communiqué, la mise en isolement de 26 enfants âgés de 5 à 11 ans, ainsi que de 7 animateurs au camp de jour Loisirs-Action à l'école Plein Soleil, suite au diagnostic positif d'une des animatrices. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications