Après être décédée dans des circonstances sous enquête, la jeune femme atikamekw Joyce Echaquan a été portée à son dernier repos le mardi 6 octobre. Présent à la cérémonie et soudainement pris d'un malaise, le père de Joyce Echaquan aurait alors refusé d'être transporté à l'hôpital de Joliette pour y être soigné.

C'est ce que rapporte la station de radio 106,9 Mauricie, à qui la nouvelle aurait été confirmée par Réginald Echaquan, cousin de Joyce Echaquan.

Le père de cette dernière aurait préféré être transporté à l'hôpital de Trois-Rivières, et ce, à cause des circonstances qui entourent la mort de sa fille.

Je ne peux me détacher de l'idée que sans la vidéo, personne n'aurait encore vraiment cru la version des victimes.


Pascale Breault, médecin de famille à Manawan 

Pascale Breault, médecin de famille de la région, oeuvrant entre autres dans la communauté autochtone de Manawan, confirme d'ailleurs les inquiétudes de nombreux de ses patients face au personnel de l'hôpital de Joliette.

Dans une publication Facebook, cette dernière se confie.

« Depuis le décès de Joyce, je revois dans ma tête des dizaines de conversations avec des patients et des familles, au dispensaire de Manawan, qui me supplient pour ne pas être descendus à Joliette, par peur des soins, de l’accueil, d’être dénigrés. »

Rappelons que le gouvernement Legault a ouvert deux enquêtes pour éclaircir la situation et qu'il a officiellement présenté ses excuses à la famille le mardi 6 octobre.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications