Deux jeunes femmes dans le début de la vingtaine, qui participaient à un échange universitaire au Ghana, en Afrique, ont été kidnappées la semaine dernière, probablement contre rançon, selon ce qu'on apprend dans La Presse. Elles auraient finalement été relâchées aujourd'hui.

Elles faisaient du volontariat pour Youth Challenge International, une ONG canadienne. Elles sortaient d'un taxi lorsqu'elles auraient été enlevées le 4 juin devant le Royal Golf Club de Kumasi. Cette ville se trouve au nord de la capitale, Accra.

« Les services de sécurité ont mené une opération à l'aube mercredi et ont sauvé avec succès les deux Canadiennes enlevées dans la région Ashanti », a expliqué Kojo Oppong Nkrumah, le ministre ghanéen de l'Information, par communiqué. Il mentionne aussi aux « citoyens ghanéens et aux touristes » que la sécurité n'est pas un enjeu dans le pays, selon La Presse.

La police du Ghana avait émis un communiqué le 6 juin dernier mentionnant le kidnapping des deux femmes.

Une troisième personne était avec les femmes âgées de 19 et 20 ans dans ce taxi lors de l'enlèvement, mais elle aurait été épargnée, car elle n'aurait pas eu le temps d'en sortir. On ne connait pas encore les noms de ces jeunes femmes.

La police du Ghana a aussi fait une publication sur Twitter concernant la sécurité. Elle souligne aux gens de toujours être vigilants et de surveiller leur environnement pour éviter tout risque.

Bien que ce pays d'Afrique ne soit pas reconnu comme étant violent, surtout comparativement à ses voisins, les policiers ont émis quelques Tweets quotidiens dernièrement qui amènent les gens à la prudence. La police y mentionne notamment de regarder si quelqu'un ne se trouve pas dans sa voiture avant de se mettre au volant et dit de demander à ses voisins de surveiller leur résidence lorsque personne ne s'y trouve.

Quelques enlèvements ont eu lieu dernièrement dans le pays, et le chef du plus important parti d'opposition pourrait avoir un lien avec ceux-ci. Le gouvernement canadien a d'ailleurs publié un avertissement concernant le Ghana et demande au voyageurs d'être prudents.

Plus de détails viendront dans cette histoire.

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications