C’est la pandémie, c’est le confinement, c’est le temps de jouer à des jeux d’alcool parce que tu as trop fait la file à la SAQ. En voici un que tu dois essayer d’ici la fin de la deuxième vague au Québec.

Les jeux d’alcool sont bien amusants en groupe d’amis, mais, COVID-19 oblige, ça va devoir se passer sur Zoom, en famille de la même adresse ou avec tes chats dans ton appartement.

Prépare ta bouteille de vin, ta caisse de bière, tes coolers ou ton moût de pommes sans alcool, parce que tu risques de boire pas mal.

Tu dois boire une gorgée lorsque :

– L’enjeu de racisme systémique est abordé en point de presse;

– Le Dr Horacio Arruda prononce les mots « si vous me l’permettez »;

– Le maire de Québec Régis Labeaume prononce une variante de « ça va être rough»;

– Le mot « plateau » est prononcé;

– Geneviève Guilbault prononce des mots en français dans ses réponses en anglais;

– Le ministre de la Santé Christian Dubé ouvre son iPad.

Tu dois prendre un shooter quand :

– M. Dubé dit « karéoké » plutôt que « karaoké »;

 Une école primaire ou secondaire annonce qu’elle doit fermer pour deux semaines;

 Justin Trudeau prononce une phrase en français qui sonne comme pas bonne grammaticalement parlant le français et reconnaît quelque chose à reconnaître, mais on se perd dans ses mots, parce que c’est trop long comme affirmation;

– La région de la Capitale-Nationale bat Montréal dans le nombre de cas positifs;

– François Legault commence sa conférence de presse en disant : « Oui, bonjour tout le monde »;

– Une région ou une MRC en orange devient rouge;

- TA zone change de couleur.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications