Alors que les canicules s'enchaînent depuis le début de la saison estivale et que le soleil est omniprésent, le Québec est présentement en train de vivre la sécheresse la plus intense de son histoire

Selon Météomédia, les quantités de pluie reçues depuis le 1er mai 2020 à Montréal sont si faibles qu'elles sont historiques.

81 

Millimètres de pluie reçus à Montréal depuis le 1er mai.

Avec 81 millimètres de pluie, il faut remonter en 1965 pour voir des chiffres semblables à Montréal, alors qu'il était tombé seulement 91 millimètres de précipitations liquides entre le 1er mai et le 6 juillet.

En temps normal, la métropole devrait en avoir reçu plus du double, soit 180 millimètres.

Des averses ici et là sont attendues d'ici la fin de semaine. Des quantités plus importantes pourraient tomber dès samedi dans certaines régions, pouvant atteindre jusqu'à 50 millimètres. L'exactitude de ces précipitations est encore incertaine. 

Via Météomédia
Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications