Advenant la victoire de Joe Biden ou de Donald Trump en cette soirée d’élections américaines, l’envie de déménager au nord de la frontière pourrait se faire ressentir et Immigration Canada est prêt à un fort trafic sur son site internet.

Le soir des présidentielles de 2016, alors que Donald Trump affrontait Hillary Clinton, le site Web d’Immigration Canada est devenu temporairement inaccessible aux utilisateurs.

La raison ? Des centaines de milliers de personnes l’ont visité, augmentant le volume de trafic et les difficultés techniques, alors qu’au fil de la soirée Trump remportait peu à peu les élections.

La sélection de l'éditeur: Éloïse d'Occupation Double explique ce qui s'est réellement passé lors de la tricherie

Plus de 200 000

personnes avaient visité le site web de l'IRCC le soir des élections de 2016

 

C’est ce qu’a confirmé Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à Narcity, ce mardi.

« À cette époque, les adresses IP aux États-Unis représentaient environ 50 % du trafic », précise Rémi Larivière d’IRCC.

S’en suivait du Canada avec 37 % du trafic, puis de l’Australie avec 3 % et du Royaume-Uni avec 1 %.

« Depuis les dernières années, IRCC a migré vers une nouvelle solution de serveur qui peut évoluer pour répondre à la demande croissante », ajoute-t-il.

Au moment d'écrire ses lignes, le dépouillement des votes a lieu dans l’est des États-Unis et les résultats sont serrés. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications