Avec la COVID-19 est venue la peur de manquer de produits alimentaires de base. Même si le gouvernement martèle depuis le début qu'il n'y aura pas de pénurie de ce côté, un certain désir d'autosuffisance se fait sentir chez plusieurs Québécois. C'est ce que note aussi la Fédération des producteurs d'oeufs (FPOQ) du Québec, qui souhaite te donner quelques conseils si tu veux te lancer dans l'élevage de poules.

La FPOQ regroupe 165 producteurs d'oeufs de la province. Récemment, ses membres reçoivent de plus en plus de demandes de particuliers de partout au Québec concernant l'élevage de poules en milieu urbain, affirme Amélie Miville, agente aux communications de l'Union des producteurs agricoles.

Paulin Bouchard, président-directeur général de la fédération, se veut d'abord rassurant, croyant que certaines demandes soient motivées par souci de « sécuriser l'approvisionnement en œufs ».

« Il ne manquera pas d'œufs en épicerie. Nous avons peut-être connu quelques problèmes de distribution temporaires il y a quelques semaines, mais sachez que la situation est rentrée dans l'ordre depuis. »

Si l'élevage de poules en milieu urbain t'intéresse, il te faut, avant toutes choses, entrer en contact avec ta municipalité. Certaines acceptent ces oiseaux de basse-cour et d'autres les refusent, car chacune possède sa propre légifération à ce sujet.

Et pour les grandes villes, cela dépend de chaque quartier.

Puis, si ta municipalité/ton quartier accepte, c'est un peu comme avoir un animal de compagnie, il y a des éléments de base à considérer avant d'acquérir des poules.

Voici ce que la FPOQ conseille : 

  • Respecter les règles et précautions qui s'appliquent.

  • Apporter certaines modifications à son arrière-cour traditionnelle.

  • Allouer du temps au quotidien pour l'entretien des poules.

  • Se renseigner sur les standards applicables pour assurer leur bien-être et la salubrité de leur environnement.

À travers un communiqué paru le 22 avril, la FPOQ souhaite mettre à ta disposition une liste de consignes, d'informations et de recommandations au sujet des oeufs et des poules.

La fédération mentionne que même si l'expérience peut s'avérer enrichissante et gratifiante, « manquer aux tâches quotidiennes peut grandement nuire à la santé des poules, leur bien-être, la qualité de leurs œufs, et par conséquent, la santé humaine. »

Il demeure donc primordial de bien se renseigner puis de prendre assidûment soin de tes jolies bêtes à plumes par la suite.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications