Alors que les jeunes préparaient leurs plus beaux costumes pour sortir dans les rues en ce 31 octobre, Dame Nature en a décidé autrement. En effet, on prévoit des quantités importantes de pluies et de neige ainsi que des forts vents à travers la province pour les journées de jeudi et vendredi. En voyant cette température s'amener, plusieurs villes du Québec ont pris la décision de reporter l'Halloween 2019 au 1er novembre. Cependant, l'annulation de l'Halloween comme on la connaît cause maintenant beaucoup de confusion et le gouvernement refuse de trancher. 

C'est la municipalité de Sainte-Julie, ce mercredi, qui a annoncé en premier que la fête allait être retardée d'une journée en raison des conditions météorologiques difficiles qui pourraient compromettre la sécurité des enfants. Par la suite, de nombreuses villes dans différentes régions du Québec ont emboîté le pas et ont aussi pris cette même décision, dont Montréal

Cependant, d'autre villes comme Laval ou Québec ont partagé des avis à leurs citoyens indiquant que l'Halloween se déroulerait comme prévu le 31 octobre. 

Ce qui cause maintenant la confusion, c'est que Laval par exemple, a aussi mentionné que « si certains citoyens décidaient de sortir pour la collecte le vendredi », ils pourraient le faire et une présence policière serait assurée le 1er novembre aussi.

Ainsi, plusieurs se posent des questions à savoir si les gens ouvriront la porte aux enfants les deux soirs ou bien s'il restera des bonbons. Bref, les parents sont assez confus présentement.

Jeudi matin, en mêlée de presse, le premier ministre François Legault a pris la parole au sujet de l'Halloween. Selon lui, c'est une décision qui revient aux municipalités et le gouvernement n'a pas son mot à dire. 

« Je veux souhaiter une bonne fête d'Halloween à tous les petits monstres du Québec, que ce soit ce soir ou demain soir. Je respecte l'autonomie des municipalités donc dépendamment de la température dans chaque municipalité, ce sera à eux autres de décider », a indiqué François Legault. 

Ainsi, on parie qu'il y en a plusieurs qui vont se risquer ce soir et y retourner demain pour profiter de cette confusion nationale. On aurait donc droit à deux soirs d'Halloween plutôt qu'un! 

À noter que les conditions météorologiques pourraient être dangereuses et on conseille de prioriser la sécurité de tous. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications