On ne se doute pas qu'un festival aussi gros que le Rockfest puisse avoir des difficultés financières. Hier soir, on apprenait qu'Alex Martel, le fondateur du Rockfest, engageait des démarches pour déclarer faillite. Comme quoi le chiffre 13, pour la 13e édition du Rockfest et peut-être la dernière, porte vraiment malheur.

À lire aussi: Dernière édition du festival Rockfest comme tu le connais

@rawcutmediaembedded via  

Avant le début de la 13ième édition, les organisateurs se plaignaient des difficultés financières dues au taux de change américain plus élevé. Pour 1$ dollar canadien, on te donne actuellement 75c sous américain, la différence est assez grande. On savait donc que les dirigeants du Rockfest planifiaient des changements pour être plus rentables. Selon Radio-Canada, Alex Martel avait évoqué la possibilité d'un déménagement du festival.

Malgré l'aide de 506 000$ de la part du gouvernement du Québec, le Rockfest n'a pas réussi à se sortir du gouffre financier. Alex Martel souhaite poursuivre le festival l'an prochain, mais précise qu'il devra travailler à une restructuration majeure.

Nous n'avons pas encore de détails sur les causes exactes des difficultés financières du festival. D'après un entretien avec l'agence de communication Enigma, on devrait avoir plus de détails dans les prochains mois. La priorité en ce moment est de payer toutes les équipes impliquées au Rockfest.

Ça rock pas fort mais the show must go on!

À lire aussi: Rockfest 2018: 29 photos qui montrent à quel point ça a dégénéré cette année

Source

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications