Hier après-midi, Kanye West a été menotté et amené d’urgence au UCLA Medical Center à Los Angeles pour une évaluation psychiatrique. Selon le site TMZ, les policiers ont reçu un appel autour de 13 h 20 alors que le chanteur se mettait à agir de manière totalement incohérente.

Lors de l’appel, il était chez son célèbre entraîneur personnel Harley Pasternak, notamment connu pour aussi entraîner Kim K, Lady Gaga et Megan Fox.Bien qu’il se soit calmé avant l’arrivée des ambulanciers, il était tout de même résistant à avoir recours à des soins de santé, à un point tel qu’il a dû se faire menotter et amener de force.

Selon les proches de Kanye, il souffrirait déjà de fatigue extrême. Il était déjà suivi par un docteur pour ça et va donc être examiné de plus près.

Ce breakdown arrive après une semaine assez mouvementée pour le rappeur américain. Après avoir annulé un concert à la dernière minute dimanche dernier, nous avons appris hier qu’il mettait terme à sa tournée Saint Pablo.

Événements qui arrivent juste après son concert de samedi soir, où, à la suite d'une entrée d’une heure et demie en retard, Kanye a simplement chanté deux chansons avant de se lancer dans un long discours qu’Internet a qualifié de décousu et incohérent. Après s’en être pris à Beyoncé, à Jay Z et à la presse, il a quitté la scène, sans recommencer le concert, au grand mécontentement du public.

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=bkUr99epJh8[/embed]

Enfin, impossible de ne pas faire un retour sur son discours pro-Trump de jeudi passé.

Bref, peu importe le diagnostic, l’arrêt de la tournée est une bonne décision en soi puisque la dernière semaine ne l’a pas mis sur un piédestal. Toujours l’ambition de participer aux élections en 2020 le Kanye?

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications