Depuis l'événement tragique qui s'est produit en juin 2016, où une femme de 55 ans est décédé après une attaque d'un pitbull à Montréal, le dossier des chiens dangereux a vraiment fait parler dans l'ensemble de la province. En effet, les propriétaires de pitbulls se voyaient ébranlés par toute cette histoire et plusieurs ont revendiqué, depuis ce temps, une loi stricte. Aujourd'hui, 4 décembre, le règlement officiel sur l'encadrement des chiens dangereux a été déposé par le gouvernement du Québec et ce dernier entrera en vigueur dès le printemps 2020.

Pour être plus précis, c'est à partir du 3 mars 2020 que cette nouvelle loi sera effective au Québec.

Cette dernière vise à protéger les citoyens et mieux encadrer les chiens à risque, selon le gouvernement.

Plusieurs sanctions et conséquences sont également prévues, dont l'euthanasie, dans les cas graves de morsures et attaques. 

Le gouvernement, dans ce nouveau document, donne l'heure juste sur le pouvoir des municipalités par rapport aux chiens et propriétaires de ces derniers.

Ainsi, les villes disposeront de plus de pouvoir pour mettre en place les nouvelles mesures.

Elles pourront, lorsqu'elles croient qu'un chien représente un danger, obliger son propriétaire à le faire examiner par un vétérinaire afin d'évaluer son état. La municipalité pourrait ainsi déclarer un chien comme dangereux et le soumettre aux encadrements prévus.

Lorsqu'un chien sera déclaré comme dangereux , il devra en tout temps avoir un statut vaccinal à jour, être stérilisé et micropucé. De plus, il ne pourra être en présence d'un enfant de 10 ans ou moins, sauf si un adulte le surveille constamment. 

Le propriétaire d'un chien dangereux devra également garder son animal dans un endroit clôturé l'empêchant de sortir et installer des affiches mentionnant sa présence. 

En lieu public, comme dans un parc, le chien devra porter une muselière et être tenu par une laisse de 1,25 mètres ou moins.

Les vétérinaires et médecins aussi devront s'adapter à cette nouvelle règlementation, alors qu'ils seront dans l'obligation de déclarer toutes blessures ou attaques commises par un animal sur une personne.

Tous les chiens devront également être enregistrés à la municipalité.

Les amendes prévues à quiconque ne se conformera pas seront plutôt salées. En effet, si tu es propriétaire d'un chien, tu pourrais devoir déverser entre 250$ et 20 000$, dépendant de la nature et la gravité des infractions.


Photos à titre indicatif seulement. 


Il y a des histoires partout! Si tu as un scoop à partager, envoie-nous un message, une vidéo ou une photo à @Narcityquebec sur Instagram ou Facebook.

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications