Il y a 6 mois, on apprenait dans La Presse que, selon la SAAQ, l'usage du téléphone est la source principale d'inattention au volant. Selon le gouvernement, la façon d'y remédier était définitivement d'instaurer des sanctions plus sévères et on travaillait sur des méthodes assez convaincantes de dissuader les conducteurs de toucher à leur cellulaire.

Convaincant, c'est pas mal le mot parce qu'à compter du 30 juin 2018, les amendes vont être de 3 à 6 fois plus chères et le nombre de points d’inaptitude grimpera encore.

Et c'est pas seulement pour les cellulaires. Selon la loi; « II est interdit à tout conducteur d’un véhicule routier, à tout cycliste et à tout utilisateur d’une aide à la mobilité motorisée qui circule sur la chaussée de faire usage d’un téléphone cellulaire ou de tout autre appareil portatif conçu pour transmettre ou recevoir des informations ou pour être utilisé à des fins de divertissement, ou de faire usage d’un écran d’affichage. Certaines exceptions sont prévues. » Donc ton iPod, c'est non aussi, et changer de toune pourrait te coûter pas mal cher. 

Alors que les sanctions sont, à l'heure actuelle, une amende de 80 $ à 100 $ accompagnée de 4 points d'inaptitude, ça va bientôt exploser. Dès le 30 juin 2018, les amendes seront dorénavant de 300 $ à 600 $ et le nombre de points d’inaptitude passera de 4 à 5.

Puis, t'es mieux d'apprendre dès la première fois, parce qu'en cas de récidive, l’amende minimale sera doublée. Le conducteur pourrait également se voir suspendre son permis de de 3, 7 ou 30 jours selon qu’il s’agisse d’une première, deuxième ou troisième récidive et subséquentes sur une période de deux ans.

Si ça c'est pas convaincant, je me demande c'est quoi! En espérant que ça sauve des vies! 

Source. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications