Hier, le groupe préféré des Canadiens, Hedley, faisait face à de sévères accusations sur Twitter alors que le mot-clic #outHedley2k18 a envahi le web.

Celui-ci faisait office de dénonciation de la part de jeunes filles qui auraient eu des rapports inappropriés avec l'un ou des membres du groupe.

C'est d'ailleurs possible de trouver plusieurs messages déconcertants sur la Twittosphère. Le tout a débuté quand l'utilisatrice @_cndnpsycho a commencé à partager les histoires des présumées victimes de façon anonyme. Les fans ont évidemment très mal réagi.

Cet après-midi, le groupe a finalement répondu aux allégations d'inconduites sexuelles. Selon lui, le band a « bel et bien eu un mode de vie qui incluait certains clichés du rock and roll » mais, selon lui, « il y a toujours eu une ligne qu'il n'a pas franchie. »

Le groupe contredit les allégations qui n'ont pas été validées et prouvées, et soutient qu'il y a deux côtés à chaque histoire.

Voici ce que le groupe avait à dire:

Malgré le fait que le groupe nie ces inconduites, les Juno Awards ont tout de même décidé d'annuler la performance prévue le 25 mars prochain. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications