Cet été les leaders autochtones manifestaient leurs préoccupations au sujet de la légalisation prochaine du cannabis au Canada, notamment dans La Presse. Tout récemment le chef d'Obedjiwan faisait part de ses inquiétudes à Radio-Canada. Ce matin, Le Devoir faisait état d'une nouvelle étonnante.

Les communautés autochtones ne seront pas affectées par les régulations de la marijuana au Québec. Les membres de celles-ci pourront donc vendre la substance « comme ils veulent, où ils veulent, au prix qu’ils veulent » comme le mentionnait la ministre Lucie Charlebois au journal Le Devoir.

Ça pourrait vouloir dire du cannabis au rabais pour les communautés concernées. Ça veut aussi dire pas de TPS ni de TVQ.

Qu'est-ce qui devra être respecté? L'âge légal de consommation ainsi que l'approvisionnement qui devra se faire auprès de la Société du Cannabis du Québec. 

Pour le reste, les conseils de bande autochtones seront libres de déterminer le prix de vente de la marijuana sur leur territoire.

Ce n'est cependant pas chose faite. On ignore si les leaders autochtones désirent conclure un accord en ce sens. 

Source

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications