La métropole suscite l'attention depuis le début de la pandémie, alors qu'elle est le foyer d'éclosion principal de la COVID-19 au Québec. Voulant prendre des mesures supplémentaires pour enrayer la propagation du virus, Montréal annonce que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics fermés dès le 27 juillet prochain. 

C'est la mairesse Valérie Plante qui en a fait l'annonce via ses réseaux sociaux ce lundi 6 juillet en fin d'après-midi.

Sur Twitter, elle indique que la Ville « travaille sur un règlement qui rendra obligatoire le port du couvre-visage dans les lieux publics fermés ».

Cette annonce arrive après l'émergence de certains foyers d'éclosion en banlieue de la métropole, dont la possible transmission ayant eu lieu dans un resto-bar du Quartier DIX30 le 30 juin dernier en soirée. 

« Nous nous baserons sur les expériences des villes canadiennes qui ont déjà adopté un tel règlement, ou qui s’apprêtent à le faire », poursuit Valérie Plante sur Facebook.

Le règlement sur lequel la Ville travaille sera bientôt présenté au conseil municipal.

« Le conseil municipal sera convoqué afin que le règlement soit appliqué d’ici la fin du mois. Notre volonté est que le port du couvre-visage soit obligatoire dans les lieux publics fermés à compter du 27 juillet, à l’instar de l’obligation dans les transports en commun. »

La mairesse invite tout de même les Montréalais à emboîter le pas dès maintenant et se munir d'un masque lors de leurs sorties.

Mme Plante indique également qu'une période de grâce sera laissée aux gens.

« Bien qu’à terme, nous n’hésiterons pas à sévir à l’endroit des contrevenants afin de faire respecter l’application du règlement, il s’agit à nos yeux d’une façon d’aider les commerçants à faire respecter plus facilement les règles auprès de leurs clients et de cibler une minorité d’établissements délinquants. »

C'est suite à des rencontres avec des commerçants que la décision aurait été prise, alors que « plusieurs [lui ont] souligné les défis quotidiens auxquels ils sont confrontés afin de faire respecter les règles d’hygiène et de distanciation dans leur établissement », signifiant du même coup qu'un reconfinement pourrait leur être fatal. 

La première ville du Grand Montréal à rendre obligatoire le port du couvre-visage dans les commerces a été Côte Saint-Luc.

La ville avait annoncé la nouvelle le 3 juin dernier

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications