C’est le 24 janvier dernier qu’on apprenait que le détaillant spécialisé en tuques Mpompon était officiellement en faillite avec des centaines de milliers de dollars en dettes. La compagnie a avait fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières années à cause de sa popularité, mais également pour ses centaines de plaintes à l’Office de la protection du consommateur (OPC).

En fait, Mpompon aurait reçu plus de 240 plaintes à l’OPC sur une période de 2 ans. À l’automne dernier, l’entreprise se serait d’ailleurs placée au 2e rang, derrière Amazon, des plaintes déposées chez l’OPC pour des achats faits sur Internet, rapporte le Journal de Québec

En effet, si la qualité de certaines tuques l’avait aidé à faire sa réputation, c’est plusieurs problèmes de qualité et de livraison qui avaient mené à la création d’un groupe Facebook : « Les insatisfaits de Mpompon ». 

Après l’annonce de faillite, plusieurs étaient donc inquiets de leurs commandes pas encore reçues.

Ce 19 février, on apprend que la compagnie a été vendue au Groupe Lamour, un manufacturier montréalais bien établi depuis 1952. 

Émilie Legendre, propriétaire de la compagnie, explique qu'elle a eu « beaucoup de difficulté à prendre cette décision » alors que ce projet était son bébé :

« On lui donne tout l’amour qu’il nous est humainement possible de lui donner et on tâche de lui transmettre toutes les compétences que nous détenons afin de l’outiller et lui permettre de grandir. Malheureusement, il y a parfois des choses qui nous dépassent et parce qu’on veut tellement son bien et le voir réussir, nous nous acharnons. »

La maman raconte qu’elle a dû lâcher prise pour le bien de sa famille. Elle en était à sa première expérience dans le monde des affaires et reconnait que ce fût très difficile. 

Émilie Legendre affirme que le Groupe Lamour a confirmé que les commandes qui n'ont pas encore été livrées se rendront toutes à destination. 

Selon elle, le meilleur est à venir. Ils comptent améliorer le service à la clientèle et la rapidité de l’expédition.

Pour l'instant, le site n'est pas de retour, mais il devrait l'être dans les prochains jours. 

Émilie Legendre a aussi confié avoir eu une offre d'emploi au sein de l'entreprise.

Elle n'a toutefois pas décidé si elle allait l'accepter ou non : « Je prendrai une décision basée sur ce qui sera le meilleur pour mes enfants. »

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications