Après près de quatre semaines de confinement et d'isolement social, l'argent se fait peut-être de plus en plus rare dans les portefeuilles des Canadiens. L'arrivée de la COVID-19 au Canada a forcé plusieurs commerces non essentiels à fermer boutique et à mettre à pied leurs employés qui attendaient maintenant avec impatience l'aide financière gouvernementale. Depuis ce lundi, près d'un million de citoyens ont soumis une demande pour obtenir la Prestation canadienne d'urgence (PCU).

Comme tous les jours depuis le dernier mois, le premier ministre Justin Trudeau était de retour devant les journalistes pour faire le point sur l’évolution de la COVID-19 au pays.

Les Canadiens et les Canadiennes l'attendaient depuis quelques semaines déjà, alors que le premier ministre en avait fait l'annonce le 25 mars dernier. Depuis, la PCU est sur toutes les lèvres.

À minuit, le gouvernement fédéral avait déjà reçu 966 000 demandes pour la PCU de 2 000 $ et chacune d'entre elles a été traitée. Il s'agit des personnes nées en janvier, février ou mars.

Les premières prestations devraient, si tout se passe comme il se doit, être acheminées dans un délai de trois à cinq jours par dépôt direct. Si le demandeur a souhaité recevoir son chèque par la poste, il est plutôt question de dix jours ouvrables.

Ce mardi, ce sont les Canadiens et les Canadiennes nés en avril, mai ou juin, qui pourront faire la demande en ligne ou par téléphone. 

Rappelons que la PCU est pour le moment accessible seulement aux personnes étant totalement privés de revenus en raison de la COVID-19, soit à la suite d'une mise à pied temporaire, pour des raisons de confinement obligatoire ou parce que la personne est infectée du coronavirus.

Elle permet de recevoir 2 000 $ par mois, et ce, durant quatre mois.

Lundi dernier, le premier ministre Justin Trudeau a promis d'élargir les critères d'admission à la PCU pour venir en aide aux étudiants et aux travailleurs.

En raison de la crise, plusieurs d'entre eux ont vu leurs heures de travail diminuer drastiquement et ont maintenant un revenu inférieur aux 2 000 $ offerts par la PCU. 

« On parle de gens qui travaillent dix heures par semaine et qui font autour de 500 $ par mois », avait-il précisé.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications