Victoria's Secret (VS) nous faisait une très belle nouvelle il y a un peu plus d'une semaine en nous annonçant le grand retour de sa ligne de maillots de bain. Toutefois, cette belle nouvelle vient avec une triste annonce: la chaîne ultra populaire de lingerie pour femmes planifie la fermeture de 53 boutiques en Amérique du Nord, cette année, en raison de la baisse des ventes et des performances des magasins.

Selon Bloomberg, l'annonce a été faite hier, le 27 février, par L Brands Inc., propriétaire du détaillant de lingerie. Cette décision majeure de fermer plusieurs boutiques VS sera historique alors que la compagnie n'a jamais fermé autant de boutiques en une année.

L Brands Inc. a publié un rapport de ventes annuelles se terminant le 2 février 2019 sur leur site web hier, et on peut constater que celles-ci on drastiquement baissées pour le dernier quart de l'année pour les boutiques VS aux États-Unis et au Canada. Pour la même période de l'année, elles sont passées de 2,038,300 millions en 2017, contre 1,849,300 millions en 2018. 

La compagnie L Brands Inc. ne va pas si mal pour autant grâce à la chaîne Bath &Body Works qui est en constante croissance. Les ventes nettes de L Brands Inc. se sont établies à 13,237 milliards de dollars pour la dernière année, alors que celles de l'année se terminant le 3 février 2018 étaient de 12,632 milliards, soit une augmentation de 3%. Elle aura donc intérêt à fermer des VS pour donner plus d'amour à ses Bath &Body Works. 

Le nombre de boutiques fermées en 2019 correspondra à la plus grande quantité de boutiques fermées par la compagnie en une année alors que, au cours des dernières années, Bloomberg explique que c'est une moyenne de 15 boutiques qui avaient été fermées annuellement. Toutefois, en 2018, c'est une vingtaine de boutiques qui avaient fermé leurs portes, raconte le Business Insider.

La baisse des ventes de la compagnie peut facilement être associée aux accusations de manque de diversité chez les mannequins de Victoria's Secret en 2017 et 2018. En novembre dernier, le mannequin « plus size » Robyn Lawley avait invité tout le monde à un boycottage de la marque, à l'aide d'une pétition, et ce tant que celle-ci n'offrirait pas plus de diversité corporelle et culturelle. Celle qui a fait la couverture du Cosmopolitan et du Sports Illustrated a partagé le tout à ses 200 000 abonnés Instagram: 

« Il est temps que Victoria’s Secret reconnaisse le pouvoir d’achat et l’influence des femmes de TOUS les âges, formes, tailles et ethnies. Il est temps qu'elle célèbre les consommatrices qui l’enrichissent. »

À lire aussi: Ce mannequin révèle pourquoi elle a choisi sa santé à l’horrible réalité de l’industrie de la mode

Ashley Graham fait aussi partie des célébrités qui ont publiquement accusée la marque de manquer de diversité. En 2017, elle a mis une photo d'elle, au défilé de la compagnie « plus size » Addition Elle, avec des ailes d'ange et le caption: « got my wings ». Avec les standards excessif de Victoria's Secret, elle sait que c'est les seules photos avec des ailes qu'elle pourrait avoir lors d'un défilé de lingerie, et voulait le dénoncer. 

@ashleygrahamembedded via  

Le Victoria's Secret Fashion Show a d'ailleurs eu un record en 2018: son plus bas nombres de visionnements depuis le début de ses célèbres défilés, avec seulement 3,27 millions de personnes. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications