Il y a quelques temps de ça, une fusillade a eu lieu dans le quartier chinois du centre-ville de Montréal et ce, directement devant les passants. C'est en fait en face du restaurant Mon Nan que le tout s'est déroulé.

Au moment des faits, ce serait deux membres de clans opposés, affichant le bleu et le rouge, qui auraient amorcé la bagarre, puis échangé des coups de feu. Des passants se sont alors retrouvés dans la ligne de tir et d'autres se seraient cachés à l'aide de leur véhicule. 

Craignant qu'un plan de vengeance soit orchestré, les autorités avaient demandé à ce que l'établissement ferme ses portes jusqu’à une audience d’urgence devant la Régie des alcools, des courses et des jeux. 

Via Google Maps

Lors de cette audience qui a eu lieu tout récemment, le restaurant a été dépeint comme étant un repère important pour « tous les groupes criminalisés de la métropole ». Selon les policiers de l’escouade Éclipse de la police de Montréal, un événement relié au crime organisé se produit à cet endroit une à deux fois par mois. Ils enchainent : 

« On y retrouve régulièrement des membres de [bandes de] motards criminalisés, de gangs de rue haïtiens d’allégeance rouge et bleue, de gangs de rue jamaïcains, arabes, africains, etc. »

Voici un bref historique des faits : 

Via TVA Nouvelles

Le restaurant a cependant réouvert ses portes, tout en acceptant de suivre de nouvelles règles plus sévères afin d'éviter que la vie des citoyens soit en danger à nouveau. Pour cela, des caméras supplémentaires ont été installées et plus aucun client ne sera admit entre 23h et 8h. La salle VIP, où se déroulaient plusieurs événements douteux, a également été fermée temporairement. 

Source : TVA Nouvelles 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications