Ce jeudi aura lieu le débat des chefs de la course électorale provinciale. C'est un événement assez attendu qui sera diffusé dans plusieurs bars un peu partout au Québec. Comme ça bouge beaucoup et que tous les partis annoncent leurs promesses, on a décidé de te faire un résumé pour que tu sois prêt à apprécier la joute jeudi soir.

À lire aussi: Vandalisme: des partis politiques québécois portent plainte contre La Meute et Atalante

Québec Solidaire (QS)

@gnadeauduboisembedded via  

On se souvient de l'implication de Gabriel Nadeau Dubois dans les luttes étudiantes contre l'augmentation des frais d'universités. Ce n'est donc pas une surprise, mais QS promet de rendre l'éducation gratuite que ce soit à la petite enfance jusqu'au doctorat.

Une promesse qui avait fait jaser, Québec Solidaire promet d'interdire la vente de véhicules à essence d'ici 2030. Les concessionnaires seraient obligés de présenter uniquement des modèles hybrides ou électriques.

Québec Solidaire souhaite aussi récupérer de l'argent en diminuant de 12% le salaire des médecins et en augmentant les impôts des ceux faisant plus de 97 000 par année.

L'environnement est aussi un enjeu pour QS qui souhaite protéger 10% des aires marines du Québec d'ici 2020 et financer la lutte au changement climatique en misant sur des infrastructures vertes.

Le Parti Libéral du Québec (PLQ)

@liberalquebecembedded via  

Les Libéraux souhaitent augmenter et faciliter l'immigration afin d'améliorer l'économie du Québec et pour pallier à la grande pénurie de main-d'oeuvre.

Couillard a également récemment promis de rendre le transport en commun gratuit pour les étudiants et les aînées d'ici 2022, tu risques d'avoir peut-être fini tes études d'ici là.

Avec la pénurie d'enseignants au Québec, le Parti Libéral a promis de rehausser la profession en augmentant le salaire de base de 8 000$ aux nouveaux professeurs. Qui plus est, les classes préscolaire et du primaire auraient une personne supplémentaire pour aider les professeurs et 400 millions $ de plus pour financer la rénovation des écoles.

La Coalition avenir Québec (CAQ)

@coalition_avenir_quebecembedded via  

La CAQ a promis de mieux gérer les dépenses du gouvernement en coupant de 1,2 milliard $ les dépenses gouvernementales. Selon le parti, ça correspondrait à une économie de 380 millions $ sur les 4 ans de leur mandat.

À côté de ça, la CAQ promet aussi de réduire la taxe scolaire, d'augmenter le crédit d'impôt pour les familles avec plus de 2 enfants et financer 4 écoles d'entrepreneuriat dans le Saguenay Lac-Saint-Jean.

La CAQ avance qu'elle mettra en place un plan pour que l'ensemble du territoire du Québec ait accès à internet haute vitesse et que la couverture cellulaire soit totale. Les coûts pour le projet sont estimés à 400 millions $ sur 4 ans.

Le chef de la CAQ a annoncé vouloir baisser le nombre d'immigrants de 50 000 à 40 000 chaque année au Québec. Qui plus est, les immigrants n'ayant pas maitrisé le français après 3 ans à vivre au Québec devront quitter la belle province.


Le Parti Québécois (PQ)

@partiquebecoisembedded via  

Même si la question de l'indépendance fait beaucoup moins débat dans cette campagne, le PQ souhaite faire avancer le projet d'indépendance du Québec.

Le PQ a annoncé vouloir encourager le télétravail au moins une à deux fois par semaine. Cette mesure pourrait réduire les gaz à effet de serre puisque moins de véhicules seraient sur les routes. Un crédit d'impôt serait versé aux entreprises qui instaureraient le télétravail.

Les grosses canicules de cet été qui nous ont tous bien fait souffrir et ont mis en évidence la faille que les hôpitaux n'étaient pas adéquatement équipés en climatiseur. Le PQ promet de remédier à la situation.

La défense de la langue française fait partie des grandes revendications du PQ. Une des mesures qu'ils souhaitent mettre en place pour protéger le français serait d'obliger les étudiants de cégeps anglophones à passer une session dans un cégep francophone et de réussir un test de français.

Le Parti Vert

Le Parti Vert du Québec souhaite avant tout prioriser l'environnement. Le parti promet aussi une distribution des richesses plus équitable ainsi qu'une politique identitaire plus inclusive.

La formation veut investir beaucoup plus en santé et en éducation et taxer davantage les entreprises et les particuliers à haut revenu selon ce qu'on retrouve dans leur plateforme électorale de 2018.

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications