Des recherches dans le but de trouver un vaccin pour contrer la pandémie de la COVID-19 sont en cours depuis le début de cette crise sanitaire. Après avoir appris, la semaine dernière, qu'une première option de traitement de la COVID-19 au Canada avait été approuvée, voilà que le gouvernement canadien annonce, ce mercredi 5 août, qu'un vaccin pour la COVID-19 pourrait être livré au Canada, et ce, dès l'année prochaine. 

Une entente entre le gouvernement fédéral, la compagnie pharmaceutique Pfizer et la société de biotechnologie BioNTech pourrait rendre possible une livraison de vaccin au pays. 

C'est lors d'une conférence de presse, tenue mercredi matin, que la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, Anita Anand et le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, ont annoncé l'entente du gouvernement fédéral avec deux entreprises qui pourront leur fournir des doses de vaccin.

Pour ce faire, le vaccin BNT162b2 doit passer avec succès les essais cliniques, en plus d'avoir l'approbation de Santé Canada

Les entreprises Pfizer et BioNTech ont connu leurs premiers essais concluants au début du mois de juillet, après avoir réalisé des tests sur 45 personnes. 

La prochaine étape est de tester le vaccin sur 30 000 volontaires de 18 à 35 ans.

Bien qu'un vaccin ne garantisse pas la fin de la pandémie, cette avancée donne tout de même espoir. 

« L’entente est un autre jalon important des efforts déployés par notre gouvernement pour garder les Canadiens en sécurité et en santé alors que la pandémie continue d’évoluer », a affirmé Anita Anand, lors de la conférence de presse, quant au but de cette entente. 

Celle-ci porte sur les dates de livraison possibles, ainsi que sur le volume des doses qui seront administrées. 

« Conformément à la demande du gouvernement du Canada, la livraison du vaccin candidat est prévue au cours de l’année 2021 », peut-on lire dans un communiqué émis, mercredi, par Pfizer et BioNTech. 

Si le vaccin est approuvé par les autorités, ce sont jusqu’à 100 millions de doses qui pourraient être distribuées à travers le monde d’ici la fin de l’année et environ 1,3 milliard de doses d’ici la fin de 2021. 

Lors d'un point de presse en juin, l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a rappelé qu'il n'y aura pas d’obligation pour les Canadiens de se faire vacciner, mais que des vaccins seraient disponibles pour tous. 

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications