Il s'agit certainement d’une des histoires qui aura marqué les Québécois durant la pandémie. Bien que le dénouement soit tragique, la disparition de Romy, Norah et Martin Carpentier, en juillet dernier, a un coût, et cela dépasse les 700 000 $.

C’est du moins ce que rapporte le Journal de Montréal ce mercredi.

Le montant obtenu par le Journal se base sur un document de la Sûreté du Québec obtenu en vertu de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics.

La sélection de l'éditeur: Les marchés de Noël du Québec pourront avoir lieu, mais seront moins festifs

731 400 $

Total des coûts associés aux recherches

Selon le Journal, le document stipule qu’une grande majorité de ces quelque 731 000 $ sont dus aux frais de fonctionnement et aux heures supplémentaires, soit plus de 672 900 $. 

Toutefois, les salaires en temps réguliers y sont exclus, puisqu’ils ne sont pas comptabilisés par opération à la SQ.

Les recherches en question ont été menées du 8 au 22 juillet dernier, dans le secteur de Lotbinière, près de Québec.

Rappelons que Romy et Norah Carpentier ont été retrouvées sans vie le 11 juillet dernier, deux jours après leur disparition.

Quant à leur père, Martin, son corps a été retrouvé le 20 juillet dans une forêt de Saint-Apollinaire.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications