Alors que le monde entier tente de contenir la pandémie de la COVID-19, des chercheurs au Canada travaillent d'arrache-pied depuis des mois à développer un vaccin. C'est en janvier 2020 que ce vaccin contre le coronavirus fabriqué en Saskatchewan a d'abord été annoncé et maintenant il semblerait que des avancées aient été faites. Ce mardi, 10 mars, on a appris que ledit vaccin serait maintenant rendu au stade d'être testé. 

Le 22 janvier dernier, l’Université de Saskatchewan a reçu la permission officielle de l’Agence de la santé publique du Canada pour commencer à travailler sur un vaccin pour la COVID-19. 

Depuis, les chercheurs ont obtenu des subventions afin de financer le projet. 

Le développement du vaccin devait prendre jusqu’à un an. CJWW rapporte que l’Organisme de recherche sur les vaccins et les maladies infectieuses - Centre internationale de recherche sur les vaccins (VIDO-InterVac), affirme que le sérum est prêt à passer des tests.

Selon CJWW, il serait actuellement testé sur des animaux. Pour l’instant, aucune échéance n’a été annoncée à savoir quand le vaccin sera prêt à être administré aux humains. 

Volker Gerdts, directeur de VIDO-InterVac, a indiqué à la station de radio que tout ce qui a été appris lors de l’épidémie du SRAS et du MERS permet aux chercheurs de diriger leurs recherches. 

Gerdts a aussi ajouté qu'en ce moemnt, à quelques semaines de la fin du stade de la recherche, il est confiant que le vaccin sera efficace. 

Lorsque les tests sur les animaux seront complétés, les scientifiques devront envoyer des échantillons dans des laboratoires afin que des études cliniques soient faites. C'est seulement par la suite que le vaccin pourra être déclaré sécuritaire pour les humains.

Cette étape importante survient juste après la nouvelle annonçant que l'équipe de recherche de Saskatchewan a reçu près d'un million de dollars pour développer le vaccin contre le coronavirus.

Selon un communiqué publié le 6 mars dernier, l'équipe de VIDO-InterVac faisait partie d'une initiative fédérale de financement rapide de 2,67 millions de dollars visant à contribuer aux efforts mondiaux visant à lutter contre l'épidémie de COVID-19.

Cet argent aidera ensuite l'équipe de douze personnes à développer le vaccin le mieux adapté.

Selon les chercheurs, les modèles animaux aident les scientifiques à comprendre comment un virus provoque une maladie et se transmet.

« La course mondiale est lancée pour découvrir le meilleur modèle animal pour reproduire la maladie observée chez l'homme. Est-ce des souris, des hamsters ou des furets? Le modèle qui fonctionne le mieux est celui que nous allons utiliser. Une fois le modèle développé, nous serons alors en mesure de tester l'efficacité de celui-ci », a déclaré Gerdts dans le communiqué de presse.

Le nombre de cas atteint de la COVID-19 augmente au pays et au Québec. 

Au moment d'écrire ces lignes, 13 cas sont confirmés dans la province, mais plus de 266 personnes seraient sous surveillance ou en quarantaine, d'après Santé Québec


Cet article traduit de l'anglais a initialement été publié sur Narcity Canada.


Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications