L'ex-animateur et producteur québécois Éric Salvail se retrouve depuis quelques années au coeur d'un dossier judiciaire important. L'homme de 50 ans fait face à des accusations d'agression sexuelle, de séquestration et de harcèlement criminel. Alors qu'il a témoigné devant les tribunaux le mois dernier, on apprend maintenant qu'une autre plainte aurait été déposée contre Éric Salvail au SPVM. 

La station 98,5 a rapporté en primeur mardi matin, le 10 mars 2020, que la plainte serait de nature sexuelle et concernerait des événements qui se seraient déroulés au mois de février dernier. 

Ceux-ci auraient eu lieu dans un spa à Montréal, où Salvail se serait rendu quelques jours avant le début de son procès. 

« Un massothérapeute, dans la trentaine, a affirmé que M. Salvail aurait eu un comportement inapproprié. On parle d’une action indécente », a déclaré la journaliste aux affaires judiciaires et criminelles, Marie-Laurence Delainey.

 

La chroniqueuse a aussi indiqué à l'émission de Paul Arcand, que suite à ces allégations à l'endroit d'Éric Salvail, il serait maintenant interdit d'accès à quelconque lieu public en attendant la reprise de son procès.

Le SPVM ne peut toutefois confirmer officiellement ces informations alors que les plaintes sont considérées confidentielles. 

Le procès d'Éric Salvail a débuté le 17 février pendant 4 jours.

Lors de son témoignage, l'accusé a nié les allégations à son égard. 

« Le 1er mot qui me vient c’est farfelu. C’est ce que je retiens de la description qu’il fait de ce qui s’est passé. Je n’ai jamais touché à cette personne-là. », avait-il soutenu, parlant de Donald Duguay, la présumée victime. 

Le dossier de Salvail sera de retour devant la cour ce mercredi 11 mars 2020 pour la suite de son procès. 

La Couronne pourrait alors présenter une contre-preuve.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications