Le monde de l’éducation en prend pour son rhume, alors que la COVID-19 continue de sévir dans la province. Depuis la semaine dernière, les écoles primaires à l’extérieur du Grand Montréal ont pu rouvrir leurs portes à leurs élèves, tandis que celles du secondaire resteront fermées jusqu’en septembre. Voilà qu'on apprend que les différentes universités du Québec offriront, quant à elles, la session d’automne 2020 à distance. 

Distanciation sociale oblige, il est particulièrement difficile de faire respecter la règle du deux mètres dans une salle de classe universitaire, particulièrement lorsqu’une centaine d’étudiants peuvent parfois s’y entasser. 

La pandémie a fait dérailler la routine scolaire de plusieurs et les institutions universitaires ne font pas classe à part.

La fin de la session d’hiver a d’ailleurs dû, pour la plupart des étudiants et établissements, se passer sur la plateforme de visioconférence Zoom. 

Plusieurs établissements universitaires souhaitent que la présence physique des étudiants sur les différents campus soit réduite au strict minimum cet automne. Le tout pour répondre aux critères et exigences fixées par les autorités de santé publique.

Notons que la majorité des universités concernées sont situées à Montréal, épicentre de la COVID-19 au Canada. 

Après l’Université de Montréal le week-end dernier, puis l’Université McGill et l’Université Laval en début de semaine, c’est au tour de l’Université du Québec à Montréal d’annoncer la tenu de la session d’automne « majoritairement » à distance.

Par voie de communiqué, l’université du Quartier latin de Montréal a précisé que tous les échanges de mobilité et tous les déplacements à l’extérieur du Canada, « peu importe la région du monde », demeurent suspendus jusqu’à nouvel ordre. 

Voici la liste des universités qui offriront leur session d'automne 2020 principalement à distance :

  • Université du Québec à Montréal (UQAM)

  • Université de Montréal (UdeM)

  • Université McGill

  • Université Laval

  • Université Concordia

  • Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

  • Université de Sherbrooke (UdeS), en format hybride, soit en classe et à distance

  • Université TÉLUQ

En ce qui concerne les différents cégeps de la province, La Presse dévoilait le 12 mai dernier que des milliers de cégépiens de Montréal devront avoir une session automnale à distance. Le tout concerne les douze cégeps publics de la métropole. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications