Depuis quelques temps, Desjardins a fait pas mal jaser au Québec. En effet, on appris il y a deux semaines qu'un important vol de données chez Desjardins a affecté plus de 2,9 millions de membres de la caisse alors que leurs données personnelles ont été dévoilées.  

Les autorités policières ont déterminé que cette situation est le fruit d'un employé malveillant qui a été congédié. Des mesures de sécurité additionnelles ont été mises en place, selon Desjardins. Les personnes touchées on reçu jusqu'à maintenant un avis par la poste les mettant au courant de la situation.

Les mots de passes ne sont pas concernés par cette situation et Desjardins réitère qu'elle veut protéger les avoirs de ses clients. «Si des transactions frauduleuses étaient réalisées dans leurs comptes Desjardins, ils seront remboursés.» peut-on lire sur le site de la caisse.

De nombreux membres craignent tout de même le vol d'identité. C'est pourquoi une pétition circule en ce moment visant à faire changer les numéros d'assurance sociale de ces personnes, car plusieurs d'entre elles sont inquiètes.

En plus des numéros d'assurance sociale (NAS), la faille de sécurité touche la date de naissance des membres, leur adresse, leur courriel, leur numéro de téléphone et des informations concernant leurs habitudes bancaires.

Une pétition circule maintenant sur le web. Il est question de remplacer les numéros d'assurance sociale des victimes du vol de données, qui se disent non-coupables dans cette affaire. « Les victimes n'ont fait preuve d'aucune négligence mais se retrouvent malgré tout pénalisées par un système désuet supporté et même promu par le gouvernement canadien », peut-on lire dans la pétition.

Et ils veulent être protégés par le gouvernement. « Nous demandons que le gouvernement propose une solution rapide à ce problème pouvant inclure le remplacement du Numéro d'assurance sociale de tous ceux qui ont été victimes de ce vol, qui sont connus et facilement identifiables » mentionne Pierre Langlois, l'instigateur de cette pétition.

Plus de 80 000 personnes ont signé la pétition lancée il y a une semaine jusqu'à maintenant. L'organisateur vise les 150 000 personnes. Le gouvernement ne s'engage toutefois pas à les remplacer jusqu'à maintenant, selon La Presse.

« Nous comprenons les préoccupations et les inquiétudes des personnes touchées. Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger les NAS contre la fraude et l'usage inapproprié [...] », a-t-on simplement déclaré, selon le journal.

Le chef conservateur du Canada Andrew Sheer appelle toutefois le gouvernement à se rallier pour aider les membres de Desjardins dont les données ont été volées.

Si tu fais partie des malchanceux qu a reçu la lettre de Desjardins, tu vas au moins bénéficier d'un service de surveillance du crédit et d'assurance contre le vol d'identité offert par Equifax pendant 5 ans. Cette entreprise va surveiller ton dossier de crédit, mais tu dois aller t'inscrire sur le site avec ton code d'activation reçu dans ta lettre. Toutefois, certains n'ont toujours pas reçu cette lettre et s'inquiètent.

D'autres ont plutôt de la difficulté à s'inscrire à Equifax en raison de l'achalandage. 

Desjardins est au courant de ces difficultés et stipule que le service devrait s'améliorer. 

Dès aujourd'hui, les membres peuvent aussi communiquer avec le 1 800 CAISSES (1 800 224-7737) afin d’activer leur forfait de surveillance.

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications