Depuis le samedi 8 février, une jeune femme de 19 ans fait particulièrement jaser à Montréal. Cassandre Thomas s’est accrochée au pare-chocs d’un autobus de la STM en marche et l’a partagé sur les réseaux sociaux avec le message : « Quand tu rates le bus ». La vidéo de ses actions est rapidement devenue virale alors que la jeune femme se fait tirer par l’autobus, dans la rue, sans équipement de protection.

D’ailleurs, dans une entrevue avec Narcitycelle-ci a raconté que, pour elle, ça n’avait été qu’une cascade parmi tant d’autres. Cette glissade, qui a semé la controverse au Québec, n’était pas la cascade la plus dangereuse de Cassandre.

Elle est adrenaline junky depuis qu’elle est toute petite, et consacre actuellement sa vie aux acrobaties et stunts du genre. 

Voici la vidéo en question, avec l’autobus sur la rue Sherbrooke de Montréal, qui a été vue par des centaines de milliers de personnes, sur plusieurs plateformes : 

Si tu veux en connaître plus sur cette Montréalaise qui fait le buzz sur les réseaux sociaux à l’heure actuelle, voici ce que tu dois savoir.

Cassandre a 19 ans et elle vient de Saint-Martin, une île française et néerlandaise dans la mer des Caraïbes.

Ça fait seulement deux ans qu’elle et sa famille ont emménagé à Montréal après que l’ouragan Irma ait ravagé leur demeure.

Elle explique que ce fut une véritable adaptation alors qu’il y a beaucoup moins de règles d’où elle vient. 

Elle fait partie d'une grande famille de cinq enfants.

Elle a une sœur aînée, et des petits frères et sœurs. 

Elle a fait l’école à la maison.

Elle et ses frères et sœurs ont tous fait ou font encore l’école à la maison.

Cassandre a donc gradué à 16 ans et elle n’a pas fait d’études supérieures. Elle veut se concentrer sur sa carrière.

Elle a commencé à faire des cascades lorsqu’elle était très jeune. 

Cassandre nous explique qu’elle ne se souvient pas de l’âge qu’elle avait quand elle a commencé à faire des cascades. En blague, elle raconte qu’elle a même appris à marcher sur un trampoline. 

Selon elle, c’est quelque chose de répandu dans sa famille. Son père faisait beaucoup de cascades et de sport dans le passé, et ses frères et sœurs en font aussi, mais pas autant qu’elle. 

Elle rêve de devenir cascadeuse et travaille fort pour se perfectionner. 

Actuellement, elle fait beaucoup de renforcement musculaire à la salle de sport, du parkour, du vélo, de l’escalade et de la moto.

Elle explique que sa forme physique l’aide à ne pas se blesser et à avoir un bon contrôle de son corps. 

Selon elle, cette vidéo est le trick le plus difficile qu’elle a réalisé : 

C’est à Montréal qu’elle a réalisé cette cascade.

Elle explique que ça faisait longtemps qu’elle y pensait, et la première vidéo prouve que ça lui a pris plusieurs essais pour arriver au résultat de la deuxième. 

Cassandre ne s’est jamais blessée gravement en faisant des acrobaties. 

Elle raconte qu’elle s’est déjà blessée, mais jamais en faisant ses cascades. Sa plus grosse blessure durant un trick est une cheville foulée. 

Elle ne compte pas arrêter ses cascades malgré la controverse. 

Elle reconnaît que l’histoire de l’autobus n’était peut-être pas son idée la plus prudente selon les circonstances, mais se dit quand même contente de la visibilité que celle-ci lui a donnée.

Sans surprise, son nombre d’abonnés Instagram a explosé au cours des dernières 48 heures. 

Cassandre prévoit déjà des stunts à Saint-Martin, alors qu’elle y retourne bientôt. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications