Face à la crise entourant la pandémie, des organismes et entreprises ont décidé de mettre la main à la pâte afin d'aider ceux qui sont dans le besoin, comme le Club des petits déjeuners, qui a mis sur pied un fonds d'urgence afin de venir en aide aux enfants. Angela et Carey Price, ambassadeur du Club, ont d'ailleurs donné 50 000 $ à cette cause.

La fondation du populaire gardien du Bleu-Blanc-Rouge et sa femme s'implique depuis déjà 5 ans dans les diverses activités du Club.

Ce montant considérable s'ajoute donc au fonds d'urgence déployé par l'organisme, qui souhaite amasser plus de 5 millions de dollars. 

« Nous sommes privilégiés de ne manquer de rien alors que l'accès aux denrées est restreint. Ce n'est malheureusement pas le cas partout et nous devons faire notre part pour que les enfants et les communautés plus vulnérables, incluant les communautés autochtones, ne soient pas victimes d'insécurité alimentaire pendant cette crise », mentionne Angela.

Depuis que les établissements scolaires ont dû fermer leurs portes, « 250 000 enfants n’ont plus accès à des petits déjeuners sains et nutritifs à l’école », indique l'organisme.

De plus, ces chiffres seraient encore plus alarmants, d'un point de vue d'ensemble, alors que « plus d'un million d'enfants au pays se trouvent actuellement en situation d'insécurité alimentaire. »

Le Club des petits déjeuners veut donc faire tout en son possible pour réduire les conséquences de la crise actuelle sur les plus vulnérables. 

Il souhaite accorder « des allocations spéciales et [mettre] à profit son expertise auprès d'organismes communautaires. »

D'ailleurs, quiconque souhaite embarquer dans le mouvement et contribuer au fonds d'urgence déployé par l'organisme canadien peut le faire en visitant leur site web ou en textant le mot « CLUB » au 20222.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications